/sports/racing
Navigation

«Trop tôt pour savoir si la voiture sera compétitive»

Une rentrée plutôt discrète pour Lance Stroll aux essais hivernaux

AUTO-PRIX-F1-ESP-TEST
Photo AFP Le pilote québécois Lance Stroll a procédé, lundi, à Barcelone, aux premiers tours de roues de la nouvelle Williams FW41 dotée du nouveau dispositif Halo destiné à protéger la tête du pilote.

Coup d'oeil sur cet article

MONTMELO | Après une pause de trois mois, la F1 a repris ses droits, lundi, à l’occasion de la première de huit journées d’essais hivernaux en prévision de la nouvelle saison qui s’amorce dans un mois à Melbourne, en Australie.

Treize pilotes ont pu réaliser des chronos sur le circuit de Barcelone-Catalogne, malgré des conditions climatiques qui se sont empirées en après-midi.

Du nombre, Lance Stroll a parcouru 46 tours du tracé espagnol, soit moins de la moitié des boucles réalisées par l’Australien Daniel Ricciardo, auteur du chrono le plus rapide à bord de sa Red Bull.

Stroll, classé au neuvième rang, a su franchir ce contact initial sans anomalie, ce qui fait contraste avec l’an dernier, où une sortie de piste avait ruiné son parcours lors de ses premiers tours de roues en F1 à Barcelone.

S’il a pu mener la voiture en un morceau au puits de ravitaillement, comme l’écurie Williams le souhaitait évidemment, il n’a pas voulu se prononcer sur le comportement de sa nouvelle monoplace FW41.

« Ce n’est que le début des essais, alors il est encore trop tôt pour savoir si la voiture sera compétitive et si, dit-il, sourire en coin, elle pourrait remporter le championnat. »

Pour l’esthétique, on repassera

Les puristes le détestent et les pilotes ont des avis contraires sur la question. Mais il faudra s’y faire, le Halo fait désormais partie intégrante d’une F1. Ce nouveau dispositif destiné à protéger la tête du pilote a effectué ses débuts officiels, lundi, à Barcelone.

« Pour l’esthétique, on repassera, a affirmé Stroll. Mais bon, pour nous, ça ne change pas grand-chose et, contrairement à ce que bien des gens pensent, notre visibilité n’est pas affectée. Par contre, si ça peut sauver des vies, tant mieux. Le seul hic, c’est qu’il est plus compliqué pour un pilote d’accéder au cockpit. »

Hiérarchie respectée

Cette première journée, bien sûr, ne fait pas une saison, mais elle représente une bonne indication du potentiel des nouvelles monoplaces. La hiérarchie ne sera pas bousculée.

Les écuries Red Bull, Mercedes, Ferrari et Renault n’ont en effet été départagées que par un peu moins de quatre dixièmes de seconde.

La Scuderia a été la seule à inscrire son meilleur temps chaussée de pneus tendres (plus performants), alors que les autres ont testé les gommes de type médium.

La pluie et le... froid

Si la plupart des équipes de F1 confient leur voiture à un seul pilote pendant la journée, Williams, Renault et Mercedes ont choisi l’alternance.

Mais la météo défavorable a joué des tours à Lewis Hamilton et au nouveau partenaire de Stroll, le Russe Sergey Sirotkin, qui ont dû mettre fin prématurément à leur séance en après-midi en raison de quelques averses.

Et tout ça devrait empirer d’ici à jeudi. On prévoit que le mercure pourrait osciller autour du point de congélation lorsque le drapeau vert sera déployé, ce matin. Des précipitations, peut-être sous forme de... neige, ne sont pas exclues. Comme quoi l’Espagne n’échappe pas à cette vague de froid qui affecte le continent européen depuis lundi.

Stroll sera confiné à un rôle de spectateur mardi alors que son coéquipier Sirotkin et le pilote d’essai Robert Kubica se partageront le volant de la FW41. Étrangement, l’écurie Williams accordera deux demi-journées d’essais à un pilote non titulaire, ce qu’elle n’avait pas fait l’an dernier.

Résultats
Pos. Pilote Écurie Temps
1 Daniel Ricciardo Red Bull 1:20,179
2 Valtteri Bottas Mercedes 1:20,349
3 Kimi Raikkonen Ferrari 1:20,506
4 Nico Hulkenberg Renault 1:20,547
5 Fernando Alonso McLaren 1:21,339
6 Carlos Sainz Renault 1:22,168
7 Lewis Hamilton Mercedes 1:22,327
8 Brendon Hartley Toro Rosso 1:22,371
9 Lance Stroll Williams 1:22,452
10 Romain Grosjean Haas 1:22,578
11 Marcus Ericsson Sauber 1:23,408
12 Nikita Mazepin Force India 1:25,628
13 Sergey Sirotkin Williams 1:44,148