/24m/transports
Navigation

Boulevard Pie-IX: un tramway toujours possible, selon un expert

SRB Pie-IX
ZACHARIE GOUDREAULT/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’implantation d’un réseau de tramways sur le boulevard Pie-IX est toujours possible et représenterait une alternative plus écologique à un service rapide par bus, estime un analyste en transport qui demande à la Ville de Montréal de prendre ce dossier en main.

«Il y a plein de gens qui ont signé leur carte de membre de Projet Montréal avec la promesse d’un tramway, et là, on va avoir des autobus [hybrides] au diesel», a déploré Réjean Benoit, qui a participé à l’étude du consortium Genivar-Systra en 2011 sur une ligne de tramway envisagée par l’ancien maire Gérald Tremblay sur le chemin de la Côte-des-Neiges.

Le parti Projet Montréal avait fait de la création d’un réseau de tramways son cheval de bataille dans les premières années qui ont suivi sa fondation en 2004.

Alors que les travaux concernant l’aménagement d’un service rapide par bus (SRB) sur le boulevard Pie-IX commenceront cet automne, l’expert demande à l’administration municipale d’«avoir du front» et de trouver des «partenaires financiers» pour qu’une ligne de tramways y soit plutôt aménagée.

La planification et le financement du transport en commun dans la grande région métropolitaine reviennent à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), mais la Ville pourrait jouer un rôle d’influence, a expliqué le professeur à l’Université de Montréal et spécialiste en transport urbain, Jean-Philippe Meloche.

«Je ne pense pas que la Ville pourrait mettre en place des infrastructures de transport, mais elle pourrait proposer de payer une partie du projet ou mettre de l’argent sur la table pour faire pression sur l’ARTM», a-t-il souligné.

Le cabinet de la mairesse de Montréal n’a pas commenté.

Écologique

L’installation de bornes de recharge n’étant pas prévue dans les plans du projet de SRB Pie-IX, aucun autobus électrique ne pourra y circuler en 2022.

Le tramway, entièrement électrique, ne produirait aucun polluant, a noté l’expert. L’achalandage serait également plus élevé, les tramways étant confortables et ponctuels en plus d’avoir une fréquence semblable à celle du métro aux heures de pointe.

«Si on mettait un tramway, il y aurait beaucoup plus que 70 000 passagers par jour», a affirmé Luc Gagnon, chargé de cours à l’École de technologie supérieure, en faisant référence à l’achalandage quotidien prévu pour le SRB Pie-IX.

L’aménagement d’un réseau de tramways sur le boulevard Pie-IX, qui nécessiterait entre autres l’installation de fils électriques et la construction de centres d’entreposage, ferait toutefois grimper la facture de 65 % par rapport au projet de SRB pour atteindre 660 millions $, selon Réjean Benoit.

Trop tard

L’ARTM affirme qu’il est trop tard pour modifier le projet de SRB Pie-IX, qui entrera en fonction à l’automne 2022.

«C’est un projet qui est rendu à la dernière étape. Si on décidait de se tourner vers un projet de tramway, il faudrait refaire une bonne partie des études», ce qui prendrait plusieurs années, a indiqué la porte-parole de l’ARTM, Fanie Saint-Pierre.