/news/politics
Navigation

Budget Morneau: plus de 500 millions $ pour la cybersécurité

NETHERLANDS-CYBER-ATTACKS-SECURITY
AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le gouvernement fédéral compte créer deux nouvelles entités responsables de la cybersécurité au Canada dans le cadre d’un investissement de plus de 500 millions $ sur cinq ans.

Le budget 2018 prévoit 507,7 millions $ jusqu’en 2023, et 108 millions $ par année par la suite, afin d’élaborer une stratégie nationale de cybersécurité.

«Les cyberattaques sont de plus en plus envahissantes, sophistiquées et efficaces. Les cyberattaques réussies peuvent rendre les renseignements privés de Canadiens publics, coûter des millions de dollars aux entreprises canadiennes et mettre en péril les réseaux d’infrastructures essentielles», peut-on lire dans le budget déposé mardi.

L’investissement prévoit la création d’un nouveau centre canadien pour la cybersécurité, chargé notamment de protéger les renseignements personnels des Canadiens. Le centre rassemblerait toute l’expertise fédérale en la matière et relèverait du Centre de la sécurité des télécommunications du Canada.

Ottawa veut y consacrer 155 millions $ sur cinq ans et 44,5 millions $ par année par la suite.

La Gendarmerie royale du Canada, elle, coordonnera désormais toutes les enquêtes sur la cybercriminalité au pays. Le corps policier recevra 116 millions $ jusqu’en 2023, et 23,2 millions $ pour les années suivantes afin de mettre sur pied l’Unité nationale de coordination de la lutte contre la cybercriminalité.

L’entité sera également responsable de déployer un nouveau mécanisme de signalement public des cas de cybercriminalité.

Des sommes de 236,5 millions $ sur cinq ans, et de 41,2 millions $ pour les années subséquentes, serviront globalement à améliorer la sécurité des infrastructures numériques canadiennes.