/news/health
Navigation

30 % des infirmières et professionnels en soins songent à quitter leur emploi

FIQ Nancy Bedard
Photo Simon Clark Nancy Bédard, présidente de la FIQ

Coup d'oeil sur cet article

C'est avec des données inquiétantes en main que le syndicat représentant les infirmières et professionnels en soins rencontrera le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, jeudi matin à Montréal.

Selon une enquête de la firme REPÈRE réalisée entre le 24 janvier et le 5 février 2018 (dont TVA Nouvelles a obtenu copie), 30 % des membres de la Fédération interprofessionnelle de la Santé (FIQ) songent à quitter leur emploi. Au total, ce sont 653 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes qui ont été sondées.

L'exaspération se fait particulièrement sentir chez les infirmières en CHSLD et chez les auxiliaires en chirurgie, selon ce coup de sonde.

Autre donnée qui vient donner de l'eau au moulin de la FIQ : elle obtient un appui indéniable de la population, si on se fie à un deuxième sondage réalisé par la firme LÉGER auprès de 1006 personnes du 20 au 23 février.

En effet, 77 % des gens sondés estiment que les professionnels en soins ont trop de patients à leur charge, alors que 80 % se disent d'accord avec l’idée de fixer, par une loi, un nombre maximum de patients dont une infirmière peut avoir la responsabilité.