/auto/news
Navigation

Les véhicules électriques et hybrides devront faire du bruit d’ici 2020

Tesla Model S
Tomasz Zajda - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

En 2020, aux États-Unis, les véhicules électriques et hybrides devront être munis d’un émetteur sonore afin de signaler leur présence aux autres usagers de la route, principalement aux piétons et aux cyclistes.

Le projet, qui est né dès 2013 à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), devrait être en vigueur en 2020. Lorsqu’ils circuleront à une vitesse de 30 km/h ou moins, un bruit devra être émis afin d’annoncer leur présence.

À une vitesse plus élevée, on estime que le bruit occasionné par la friction des pneus sur le bitume suffit pour se faire entendre.

Annuellement, cette mesure devrait diminuer de 2400 le nombre de personnes blessées par des véhicules verts. 

Voitures électriques
Tesla Model S
Fotolia

En plus de ne pas consommer d’essence, les véhicules électriques n’émettent pas de bruit. Ils participent donc à l’élimination d’une partie de la pollution sonore provenant de la circulation automobile. Or, cet avantage des véhicules électriques tombe à l’eau avec ce nouveau règlement.

Sur electrek.co, on mentionne que Tesla aurait songé à une solution de rechange pour éviter d’installer un haut-parleur sur les véhicules produits par ce constructeur. Pour le moment, Elon Musk est demeuré vague, mais fortes sont les chances qu’on en sache davantage d’ici l’entrée en vigueur de cette mesure.

Pour le moment, il n’est pas question d’une réglementation similaire pour le Canada. 

À lire aussi: Le frère d’Elon Musk fait tirer au sort sa Tesla Model 3