/entertainment/music
Navigation

Un concert de Hedley annulé à Windsor

Les allégations de crimes sexuels dont Hedley fait l'objet viennent de coûter un premier concert au groupe canadien.
Photo Martin Chevalier Les allégations de crimes sexuels dont Hedley fait l'objet viennent de coûter un premier concert au groupe canadien.

Coup d'oeil sur cet article

Les allégations de crimes sexuels dont Hedley fait l'objet viennent de coûter un premier concert au groupe canadien. Le Colosseum du Caesars Windsor, en Ontario, a annoncé l’annulation du concert qui devait y avoir lieu le 11 mars.

La direction de la salle de spectacle a annoncé la nouvelle mardi par voie de communiqué, indiquant qu’elle ne ferait aucun autre commentaire.

Jusqu’à maintenant, tous les concerts de la tournée canadienne Cageless ont eu lieu comme prévu, malgré les nombreuses dénonciations d’inconduite sexuelle dont le groupe, en particulier le chanteur Jacob Hoggard, a fait l'objet dans les réseaux sociaux ces deux dernières semaines.

Aucune autre salle devant accueillir un concert de Hedley d’ici la fin de la tournée, dans un mois, n’a imité le Colosseum pour le moment.

Les trois groupes qui avaient été recrutés pour se produire en première partie des concerts de Hedley se sont cependant désistés. Hedley a aussi été mis sur la liste noire de plusieurs stations de radio, a été abandonné par les agences qui géraient sa carrière et a été exclu de la cérémonie des prix Juno.

À Québec, lundi soir dernier, une foule de 2600 personnes a assisté au concert donné au Centre Vidéotron. La plupart des spectateurs en ont profité pour faire savoir publiquement qu'ils soutiennent les membres de Hedley.

Les membres de Hedley sont la cible de dénonciations sur Twitter parce qu’ils auraient harcelé et agressé sexuellement des admiratrices, dont certaines étaient mineures. Dimanche soir, à CBC, une femme de 24 ans d’Ottawa a raconté que Jacob Hoggard l’aurait violée dans un hôtel de Toronto en 2016. Elle n’a cependant pas porté plainte à la police.