/24m/city
Navigation

Canal-de-Lachine: une place éphémère tout l’été

Canal-de-Lachine: une place éphémère tout l’été
Photo courtoisie MR-63

Coup d'oeil sur cet article

Une place publique éphémère où quatre anciens wagons de métro feront office de bâtiments sera ouverte tout l’été sur les berges du Canal-de-Lachine.

De juin à septembre, la Place des bassins du lieu historique du Canal-de-Lachine, située près de l’intersection des rues Basin et Richmond, accueillera la Station F-MR, une place publique intégrant art, design, gastronomie et détente.

Quatre wagons de métro MR-63 seront aménagés pour en faire une galerie d’art, une boutique design, un comptoir alimentaire et un espace studio.

Au coût de 600 000 $, cette installation éphémère est un prototype du projet de complexe culturel MR-63, mené par les frères Étienne et Frédéric Morin-Bordeleau. Sa livraison est prévue pour 2020.

Le complexe, dont la vocation est la mise en valeur des talents montréalais, sera composé de huit wagons de métro MR-63 et devrait être construit dans l’un des futurs parcs de Griffintown, à l’angle des rues Peel et Ottawa.

« Avant de se lancer dans les grandes constructions, il faut tester notre concept, a expliqué Étienne Morin-Bordeleau en conférence de presse mercredi. De l‘aménagement des wagons, à l’impact environnemental en passant par notre programmation, on veut valider notre concept et notre offre. »

Appel de projets

La programmation estivale sera annoncée à l’issue d’un appel de projets. Les wagons galerie d’art, culinaire et boutique design seront pris en charge par les artistes et créateurs sélectionnés.

En plus des évènements presque quotidiens, quatre grands spectacles sur toute la saison estivale seront annoncés.

Les wagons seront transformés de sorte à préserver leur essence, avec une « balance entre le passé et le présent, a précise Étienne Morin Bordeleau. « Ce qu’on veut vraiment, c’est les vider de leur intérieur et laisser un canevas blanc, un terrain de jeux pour que les gens s’approprient le wagon comme ils veulent. » L’iconique extérieur bleu restera tel quel.

Vie de quartier

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif, Benoit Dorais, a souligné l’apport d’un tel projet pour créer une « vraie vie de quartier » dans Griffintown.

« C’est un secteur qui a été malmené pendant beaucoup d’années et pour lequel la Ville de Montréal, dans le passé, n’a pas vraiment fait une excellente planification, a-t-il mentionné.

Depuis quelques années, on redresse ça et [la Station F-MR] va être un maillon important. »

Dans cette optique, des plages horaires seront laissées vacantes pour que les résidents du quartier puissent s’approprier l’espace et y réaliser des activités de leur choix.