/entertainment/movies
Navigation

Des Oscars trop politiques ?

TOPSHOTS-US-OSCARS-SHOW
Photo d'archives, AFP Patricia Arquette avait prononcé un discours émouvant en 2015.

Coup d'oeil sur cet article

Égalité des sexes, diversité culturelle, scandales sexuels, mouvement #MoiAussi, débat sur les armes à feu... Avec autant de sujets sérieux à l’ordre du jour, la table est mise pour une cérémonie des Oscars à saveur très politique, dimanche soir. Mais est-ce vraiment le genre de gala que le public veut voir ?

L’an passé, par exemple, l’humoriste Jimmy Kimmel avait animé une des soirées des Oscars les plus politiques des dernières années en enchaînant les références à Donald Trump qui venait tout juste de s’installer à la Maison-Blanche. Je ne sais pas s’il y a un lien, mais la grand-messe du cinéma a enregistré ce soir-là ses pires cotes d’écoute depuis 2008.

En janvier dernier, aux Golden Globes, la politique a aussi monopolisé une grande partie de la soirée alors qu’Oprah Winfrey a livré un discours enflammé en faveur des victimes de harcèlement sexuel et que les stars se sont habillées en noir par solidarité pour le projet Time’s Up (C’est fini). Aussi importantes soient-elles, ces prises de position féministes n’ont pas attiré plus de gens devant le petit écran puisque les cotes d’écoute du gala ont chuté de 5 % par rapport à l’année précédente.

Le spectacle avant tout

Ce n’est pas un hasard si Jennifer Todd, une des productrices des Oscars, a affirmé la semaine dernière au New York Times qu’elle souhaitait cette année mettre l’accent sur le côté spectacle du gala. Les récentes baisses dans les cotes d’écoute de cérémonies comme les Golden Globes, les SAG Awards et même les Grammys suscitent de l’inquiétude chez les producteurs des Oscars.

À l’opposé de ses producteurs, l’animateur Jimmy Kimmel ne s’en fait pas trop avec ces questions. Lors d’une rencontre avec des journalistes plus tôt cette semaine, il a déclaré qu’il avait l’intention d’aborder les débats de l’heure à Hollywood, tout en prévenant qu’il ne voulait pas alourdir la soirée avec trop de sujets sérieux. « Je suis surtout là pour faire des blagues », a-t-il déclaré à l’Associated Press.

L’histoire des Oscars est marquée par de grands discours engagés et il est important que les vedettes hollywoodiennes profitent de cette tribune pour dénoncer ou prendre position sur des sujets d’actualité.

On se souvient tous de la cérémonie de 2003 alors que le cinéaste Michael Moore avait scandalisé la salle en lançant « Shame on you » au président Bush trois jours après le début de la guerre en Irak. Impossible aussi d’oublier le discours féministe émouvant de Patricia Arquette il y a trois ans. Mais même si ces prises de position sont nécessaires, je crois que la politique ne devrait pas prendre le dessus sur la principale raison d’être de cette grande fête, soit celle de célébrer le cinéma.

Mes choix de la semaine

Au cinéma : Le moineau rouge

TOPSHOTS-US-OSCARS-SHOW
Photo courtoisie

Jennifer Lawrence a suivi un régime alimentaire strict et un programme d’entraînement rigoureux avec une professeure de ballet pour se glisser dans la peau d’une ex-ballerine recrutée par les services secrets russes dans ce thriller d’espionnage réalisé par Francis Lawrence, le réalisateur des derniers films de la saga Hunger Games. À l’affiche.

Sur DVD ou VSD : L’heure la plus sombre

TOPSHOTS-US-OSCARS-SHOW
Photo courtoisie

Si vous êtes en mode rattrapage en prévision de la soirée des Oscars, il est primordial d’ajouter ce drame historique de Joe Wright à votre liste de films à voir d’ici dimanche. Préparez-vous aussi à voir l’acteur Gary Oldman remporter le premier Oscar de sa carrière grâce à sa performance remarquable sous les traits de l’ex-premier­­­ ministre britannique Winston Churchill. En DVD et vidéo sur demande.

À la télé : Les Muppets

TOPSHOTS-US-OSCARS-SHOW
Photo courtoisie

L’acteur et scénariste Jason Segel a frappé dans le mille il y a six ans avec cette comédie savoureuse qui ramène au grand écran les célèbres et attachantes marionnettes du Muppet Show. Un film idéal pour entamer la semaine de relâche en famille. 

► Présenté dimanche après-midi à 15 h sur les ondes de Radio-Canada.

Le chiffre de la semaine : 3097

Le nombre de prix remis aux Oscars depuis la première cérémonie, il y a 90 ans

La citation de la semaine

« Cette année, on va remettre les mauvaises enveloppes aux présentateurs de plusieurs prix afin que les spectateurs soient rivés à leurs sièges toute la soirée. » –L’animateur des Oscars, Jimmy Kimmel, en référence à la bourde de l’an passé