/news/green
Navigation

Niveau d’eau record dans les réservoirs d’Hydro-Québec

La société d’État pourrait devoir procéder à des déversements ce printemps

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec n’a jamais eu autant d’eau dans les réservoirs de ses barrages. La température plus clémente qui se pointe à l’horizon pourrait d’ailleurs forcer la société d’État à effectuer des déversements au cours des prochaines semaines, a appris Le Journal.

«On suit la situation très attentivement. Nos météorologues sont aux aguets. Les niveaux dans nos réservoirs sont très élevés», a indiqué jeudi au Journal un porte-parole d’Hydro-Québec, Serge Abergel.

Selon nos informations, la réserve hydraulique d’Hydro-Québec a atteint récemment la barre des 140 térawattheures (TWh) stockés derrière ses barrages, un record absolu.

En octobre dernier, Hydro-Québec disait avoir accumulé 139 térawattheures de stocks d’eau dans ses immenses réservoirs situés dans le nord du Québec.

Cette situation rend très nerveux les météorologues et les gestionnaires du réseau d’Hydro-Québec qui surveillent de près la crue printanière des cours d’eau au Québec. L’an dernier, Hydro-Québec a été contrainte de déverser d’importantes quantités d’eau de certains de ses réservoirs au printemps.

À la fin octobre, Hydro-Québec a également été forcée de procéder à des déversements pendant plusieurs jours sur la Côte-Nord. Du jamais vu depuis près de 50 ans au barrage Manic-5.

Des déversements ont aussi été observés du côté des barrages de Bersimis-1, Bersimis-2, Toulnustouc et Outardes-2 ainsi que les évacuateurs de Manic-3, Manic-2, Manic-1 et McCormick.

Des surplus en masse

Hydro-Québec refuse de dévoiler les quantités d’eau déversées en 2017, les qualifiant toutefois de «significatives».

La société d’État doit jongler cette année avec des surplus d’électricité considérables qui l’empêchent de pouvoir turbiner au maximum de sa capacité l’eau dans ses 27 réservoirs.

Selon le plan d’approvisionnement 2017-2026 déposé à la Régie de l’énergie, Hydro-Québec devra composer cette année avec 13,4 TWh de surplus d’électricité.

Prévisions des surplus annuels d’Hydro-Québec

ANNÉE | NOMBRE DE TÉRAWATTHEURES (TWH)

  • 2018 13,4 TWh
  • 2019 12,1 TWh
  • 2020 10,4 TWh
  • 2021 11,1 TWh
  • 2022 9,7 TWh
  • 2023 8,9 TWh
  • 2024 7,6 TWh
  • 2025 7,6 TWh
  • 2026 7 TWh
Source : Hydro-Québec