/sports/racing
Navigation

«Une journée productive»

Lance Stroll inscrit son meilleur chrono de la semaine aux essais privés de F1

Coup d'oeil sur cet article

MONTMELO | Profitant d’une météo enfin favorable, Lance Stroll a pu s’exprimer au volant de sa Williams FW41 en bouclant jeudi son meilleur tour de la semaine au circuit de Barcelone-Catalogne, à l’occasion de la dernière journée de la phase initiale des essais hivernaux en F1.

Le pilote québécois, qui entreprendra dans un mois sa deuxième saison, a été crédité du 7e chrono le plus rapide après avoir parcouru le tracé espagnol en 1 min 21,142 s, concédant néanmoins près de deux secondes au meneur du jour, le Britannique Lewis Hamilton.

« On a choisi de concentrer nos efforts à rouler exclusivement avec des pneus tendres pour les comprendre convenablement, a dit Stroll. On a rapidement constaté que leur conception avait changé [comparée à l’an dernier], d’autant plus qu’avec le temps frais, il était difficile de les maintenir à la température optimale.

« Mais bon, honnêtement, je pense que la journée a été productive, a-t-il renchéri. Pour la première fois de la semaine, je me suis senti à l’aise à bord de la voiture. Elle a démontré un équilibre qui m’a permis d’exploiter davantage son potentiel.

« Mais, dit-il, la course est loin d’être gagnée.

« Il faudra maintenant utiliser les autres pneus et mettre à profit leur efficacité, avoue-t-il, avant de se rendre en Australie pour la première course de la saison. Il reste donc beaucoup de travail à accomplir. »

Stroll a réalisé 54 tours du circuit, lui qui avait été limité à seulement 46 tours depuis lundi.

Hamilton sonne la charge

Chaussée de pneus médium moins performants, la Mercedes de Hamilton (1:19,333) a fait justement fi de la concurrence en dominant cette dernière journée. Le quadruple champion du monde a devancé par une demi-seconde son plus sérieux rival, le Belge Stoffel Vandoorne (1:19,854), pour qui on avait confié à sa McLaren des pneus parmi les plus rapides de la gamme Pirelli, les hypertendres.

Sebastian Vettel (1:20.241) sur Ferrari, le surprenant Kevin Magnussen (1:20,317) sur Haas, Fernando Alonso (1:20,929) sur McLaren et Carlos Sainz (1:20,940) sur Renault ont suivi dans l’ordre.

Les McLaren et les Renault ont démontré beaucoup d’assurance cette semaine à Barcelone, et ce n’est certes pas une bonne nouvelle pour l’écurie Williams qui, comme l’an passé, espère devancer au classement des constructeurs ces deux équipes en nette progression.

Le dernier droit

La deuxième et ultime ronde des essais privés aura lieu la semaine prochaine, de mardi à vendredi inclusivement, sur le même circuit de Barcelone-Catalogne, où on espère que la météo sera évidemment plus clémente.

Après ses quatre derniers jours de rodage, le monde de la F1 se préparera pour la nouvelle saison, dont le coup d’envoi sera donné à Melbourne, en Australie, le 25 mars. Le calendrier 2018 comportera 21 escales en 2018, dont le retour des Grands Prix de France (24 juin) et d’Allemagne (24 juillet).


► Force est d’admettre que, comme prévu, les nouvelles F1 sont légèrement plus bruyantes que l’an dernier. Avouons toutefois qu’on est encore loin de la sonorité des célèbres moteurs V12 Matra ou Lamborghini, qui faisaient le délice des puristes à l’époque. Alors, résidents de Saint-Lambert et des environs ne soyez pas trop inquiets, ce changement, souhaité par les promoteurs notamment, sera à peine perceptible quand vous entendrez les monoplaces rouler au Circuit Gilles-Villeneuve dans un peu plus de trois mois.

► Parlant du GP du Canada, son organisation a confirmé jeudi que trois courses de soutien seront intégrées au programme du week-end, les 8, 9 et 10 juin : le Challenge Ferrari, la Coupe Porsche GT3 et la F1600. On remarque donc que les F1 historiques, présentes l’an passé à l’occasion des 50 ans de la F1 au Canada, n’y feront pas escale cette année.