/travel/destinations
Navigation

8 choses qui donnent envie d’aller faire un p’tit tour à Sutton pour se changer les idées

8 choses qui donnent envie d’aller faire un p’tit tour à Sutton pour se changer les idées
Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Si vous vous cherchez une escapade de fin de semaine près de Montréal pour patienter jusqu’au printemps, on a une idée pour vous. En fait, on en a plus qu’une (tsé!), mais on va y aller avec celle-là: partez faire un tour du côté de Sutton.

Cette petite ville des Cantons-de-l’Est, située à 1h30 de Montréal, ne vous est sûrement pas inconnue, surtout si vous skiez, mais avez-vous déjà pris la peine d’y flâner un peu?

Voici quelques-unes des petites choses que vous pourriez y faire: 

Saluer des alpagas

 

Si ces faces touffues-là ne vous mettent pas de bonne humeur, il n’y a pas beaucoup d’espoir! À la ferme Alpagas Sutton, composée de bâtiments centenaires au pied des Appalaches, vous pourrez prendre part à une visite guidée et rencontrer quelques alpagas, avant de vous magasiner une tuque, un foulard ou des bas vraiment doux à la boutique.

6 $

 

Prendre l’air 

Le parc d’environnement naturel de Sutton n’a peut-être pas le nom le plus attrayant qui soit, mais ne vous méprenez pas, c’est un petit bijou: il englobe deux sommets et 52 km de sentiers balisés pour la raquette ou la rando hivernale. Bonne nouvelle pour ceux qui ont des chiens: ils sont admis dans le parc.

6 $ pour les adultes, 4,50 $ pour les étudiants

 

 

Boire des bières de microbrasserie

Sur la rue principale de Sutton, la Brouërie, qui est aussi une petite auberge, propose une dizaine de bières originales brassées sur place dans un décor bien chaleureux. Ce week-end, elle se transformera en cabane à sucre pop-up, avis aux intéressés.

 

Boire d’autres bières de microbrasserie

Sutton a beau compter moins de 4000 habitants, elle a non pas une, mais bien deux microbrasseries. Et elles sont pratiquement voisines, alors pas d’excuse: allez aussi goûter les bières brassées par l’équipe de À L’Abordage.

 

Flâner avec un  latte... 

Tant qu’à être à Sutton, il faut arpenter le petit centre-ville, ses boutiques, ses galeries d’art et ses restos. Bien populaire, la microbrûlerie Le Cafetier torréfie ses cafés sur place. À tester.

 

... ou un chocolat chaud

Si vous préférez le cacao, optez plutôt pour la Chocolaterie belge Muriel, au coeur du village.

 

Faire du «camping» dans un pod

Au coeur des monts Sutton, le Diable Vert offre une foule d’hébergements en nature. Les plus inusités sont sans aucun doute les «Pods», des petites cabanes de bois triangulaires. Les pods sont rustiques (toilettes à lextérieur), mais vous y serez au chaud grâce au poêle à bois.

À partir de 99 $ pour deux, par nuit (deux nuits minimum la fin de semaine)

 

Dévaler des dizaines de pentes

Évidemment, si vous êtes adeptes de ski ou de snowboard (ou que vous souhaitez le devenir) vous vous rendrez d’abord sur les pistes et dans les fameux sous-bois de la station Mont Sutton.