/sports/football
Navigation

Le foot enseigné aux jeunes

Jean-Simon Roy lance le camp Next Gen

Jean-Simon Roy
Photo d'archives Jean-Simon Roy, des Eskimos d’Edmonton, lancera un camp Next Gen le printemps prochain dans la région de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Désireux de se lancer en affaires, les joueurs de ligne offensive Jean-Simon Roy et Samuel Lefebvre viennent de démarrer le camp Next Gen destiné aux joueurs de football de 1re à 5e secondaire.

« C’est une formule qu’on ne retrouve pas au Québec, a expliqué Roy qui évolue avec les Eskimos d’Edmonton. On a voulu miser sur nos connaissances. On offre aux jeunes quelque chose qu’on aurait aimé avoir avant de participer à des camps des équipes du Québec et du Canada. Les écoles n’ont pas le temps d’offrir ce type de formation et c’est normal. Les participants vont ramener dans leur école ce qu’ils ont appris et ça va contribuer à augmenter le niveau de football. »

« Le camp s’adresse aux joueurs de tous les niveaux, d’ajouter Roy. Le camp va se dérouler de façon super sécuritaire. Il n’y aura pas de 12 contre 12 ou de match simulé. On veut éviter les blessures. Il y aura des un contre un. »

Camp intensif

Camp Next Gen offre une fin de semaine intensive. « On voulait un camp intensif, indique Roy, qui a porté les couleurs du Rouge et Or de l’Université Laval de 2013 à 2016. Les jeunes auront droit à 18 heures d’enseignement au cours de la fin de semaine. Des périodes techniques et tactiques sont au programme ainsi que du yoga avec un maître certifié. On prépare aussi les participants aux camps d’évaluation des équipes du Québec et du Canada. On veut leur offrir le plus d’outils possible. Sans le savoir, les jeunes peuvent tellement aller plus loin en vivant de nouvelles expériences. Ce sont les joueurs du Rouge et Or qui vont enseigner les techniques. »

Les sessions auront lieu les 14 et 15 avril au campus Notre-Dame-de-Foy ainsi que les 12 et 13 mai au Juvénat Notre-Dame à Lévis.

Les joueurs intéressés peuvent visiter le www.campnextgen.ca pour de plus amples informations.

Opération

Opéré en octobre pour un ligament croisé antérieur déchiré, Roy croit qu’il sera prêt pour le camp d’entraînement des Eskimos en mai.

« J’ai été à Edmonton il y a trois semaines et le médecin de l’équipe est très content de ma progression. Je suis pas mal certain que je serai prêt pour le camp. C’est plus difficile de faire sa place quand tu es sur les lignes de côté pendant le camp. C’est pourquoi je veux être prêt. J’ai recommencé les mouvements spécifiques au football. »