/news/currentevents
Navigation

Une femme se poignarde lors d’une intervention policière: une enquête indépendante est ouverte

Coup d'oeil sur cet article

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a ouvert une enquête concernant un événement au cours duquel une femme en détresse se serait infligé de graves blessures lors d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal.

L’événement est survenu jeudi soir sur le boulevard Rosemont.

Selon les informations rendues publiques par le BEI, «vers 21 h 00 jeudi soir, une dame [de 72 ans] aurait téléphoné au 911 et demandé l’aide des policiers parce qu’elle avait peur d’un membre de sa famille». «Les policiers se seraient présentés sur les lieux et auraient constaté que la dame était seule et en état d’ébriété.»

Toujours selon le BEI, les policiers lui auraient offert de la conduire dans un centre de répit pour la nuit et la dame aurait accepté, mais le centre n’aurait pas été en mesure de l’accepter.

«Les policiers auraient proposé à la dame de la conduire à l’hôpital, ce qu’elle aurait initialement accepté de faire avant de refuser une fois en route. Les policiers l’auraient raccompagnée à son appartement où elle aurait pris un couteau pour se poignarder à l’abdomen.»

La femme a alors été transportée à l’hôpital. Ses blessures sont sérieuses, mais on ne craindrait pas pour sa vie, a mentionné le BEI.

«L’enquête du BEI permettra notamment de déterminer si ces informations sont exactes», a indiqué le Bureau des enquêtes indépendantes, ajoutant que neuf de ses enquêteurs ont été affectés à cette enquête qui sera menée avec le soutien de la Sûreté du Québec.