/sports/soccer/impact
Navigation

De nouveaux visages au sein de l'Impact

Une dizaine de nouveaux joueurs se sont greffés à la formation

Matteo Mancosu
Photo d'archives, Ben Pelosse Matteo Mancosu

Coup d'oeil sur cet article

Autant les partisans se sont plaints du manque de mouvement chez l’Impact avant le début de la saison 2017, autant ils vont avoir besoin de consulter la formation régulièrement en ce début d’année.

Il n’y a pas moins de dix nouveaux visages qui se sont greffés à la formation maintenant dirigée par Rémi Garde et même si, à cet égard, il s’agit d’une année de transition, on peut dire que ce nouvel effectif porte en partie la marque du nouvel entraîneur-chef.

Chez les gardiens de but, on a presque fait maison nette puisque Maxim Crépeau et Eric Kronberg sont partis sous d’autres cieux.

On les a remplacés en embauchant trois nouveaux gardiens, tous âgés de 24 ans ou moins, soit Clément Diop, de même que les produits de l’Académie Jason Beaulieu et James Pantemis.

À 31 ans, Evan Bush fait presque figure de papi dans ce groupe de jeunes loups. Et pour le moment, Bush est l’homme de confiance de Rémi Garde entre les deux poteaux.

Défense revampée

Le secteur défensif a lui aussi subi une sérieuse transfiguration avec les départs de Laurent Ciman, Hassoun Camara, Ambroise Oyongo, Wandrille Lefèvre, Deian Boldor et Shaun Francis.

Ils ont été remplacés par Zakaria Diallo, Jukka Raitala et Michael Petrasso. Ce dernier, un jeune Canadien de 22 ans, a été la révélation du camp sur le plan défensif avec son style frondeur et énergique.

Victor Cabrera s’est également démarqué par sa bonne forme physique et une constance améliorée.

Raitala, un vétéran de 29 ans, va venir ajouter de la profondeur dans un groupe dont c’est la principale lacune.

Arrivées importantes

On compte quatre nouveaux milieux de terrain et c’est dans ce secteur-ci que les nouveaux arrivants devraient faire la différence.

De son côté, Saphir Taïder, avec son jeu énergique et de très grande qualité, devrait rapidement faire oublier le départ de Blerim Dzemaili, qui n’aura finalement fait que passer à Montréal.

Raheem Edwards a été l’une des belles surprises de la période d’entraînement grâce à sa capacité à être efficace dans les espaces étroits en plus d’être doté d’un certain flair offensif.

On a peu vu Jeisson Vargas, mais pour le peu qu’on a vu, il a démontré qu’il avait les outils nécessaires pour être une menace offensive dans la MLS. Un rôle de milieu axial lui permettrait de devenir le complice idéal de Nacho Piatti.

Pas de nouveau

Chez les attaquants, on reconnaît bien les visages de Matte Mancosu et Anthony Jackson-Hamel.

Le premier voudra faire oublier sa mauvaise saison 2017, tandis que le second, quand il sera en santé, voudra confirmer sa très bonne production de l’an passé alors qu’il a connu des sommets en carrière avec neuf buts et quatre passes.

 

Gardiens de but

Une place à garder

Evan Bush a la confiance de Rémi Garde pour amorcer la saison. Et pour être honnête, personne n’a menacé sa place pendant le camp d’entraînement. Bush a des réflexes hors pair, mais a démontré ses limites sur le plan tactique. La présence de Joël Bats comme entraîneur des gardiens a toutefois corrigé le tir notamment sur le plan de son positionnement et de ses déplacements. Il doit également améliorer ses dégagements.


Evan Bush

31 ans

Matchs disputés Vic. Déf. Nuls Blanch. BC
31 11 14 6 5 50

Clément Diop

24 ans

Matchs disputés Vic. Déf. Nuls Blanch. BC
15 4 8 3 2 31

James Pantemis

21 ans


Jason Beaulieu

24 ans

 

Défenseurs

L’infirmerie

La charnière centrale était prometteuse jusqu’à ce que Zakaria Diallo subisse une rupture du tendon d’Achille qui a mis un terme à sa saison. Pas de chance, puisque Kyle Fisher est lui aussi blessé jusqu’au début de l’été. En attendant une solution de rechange, c’est Jukka Raitala qui va devoir jouer hors position. À gauche, il est à espérer que Daniel Lovitz sera aussi efficace que l’an passé, alors qu’à droite, Michael Petrasso s’est vite imposé.


Victor Cabrera

25 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
20 1496 0 0 6 1

Chris Duvall

26 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
27 2210 2 5 5 1

Kyle Fisher

23 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
20 1455 1 0 3 0

Daniel Lovitz

26 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
25 1750 0 1 4 1

Jukka Raitala

29 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
28 1920 0 2 4 0

Zakaria Diallo

31 ans


Michael Petrasso

22 ans

 

Milieux de terrain

Le maestro

Encore une fois cette année, l’essentiel de l’attaque va passer par Ignacio Piatti, qui est le véritable chef d’orchestre de l’Impact. Il faudra donc s’assurer de le protéger afin qu’il demeure en santé pendant toute la saison. Piatti est capable de faire des petits miracles sur le terrain et le Bleu-blanc-noir en aura bien besoin pour se maintenir à flot.

La bête de somme

Saphir Taïder n’a pas encore disputé un seul match en MLS, mais on sait déjà qu’il est en mesure d’abattre un boulot énorme entre les deux surfaces. Il va en quelque sorte devenir le métronome de l’équipe, celui qui va permettre d’établir un certain équilibre entre l’attaque et la défense. Son énorme volume de jeu lui permet d’être tout aussi efficace en récupération de balle qu’en distribution tout en pouvant s’impliquer régulièrement en attaque.

Frères siamois

Si le flanc gauche est l’affaire de Nacho Piatti, le couloir droit sera mené par les frères siamois que sont Michael Petrasso et Raheem Edwards. Les deux amis de longue date fonctionnent très bien ensemble et devraient apporter un plus grand équilibre dans l’attaque de l’Impact, qui penchait beaucoup trop à gauche la saison dernière.


Louis Béland-Goyette

22 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
6 293 0 1 2 0

David Choinière

21 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
3 34 0 0 0 0

Marco Donadel

34 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
19 1424 2 1 3 1

Raheem Edwards

22 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
21 1058 1 6 1 0

Dominic Oduro

32 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
25 1439 1 0 1 0

Ignacio Piatti

33 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
28 2368 17 6 3 0

Samuel Piette

23 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
11 960 0 1 3 0

Shamit Shome

20 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
1 8 0 0 0 0

Ken Krolicki

21 ans


Saphir Taïder

25 ans


Jeisson Vargas

20 ans

 

Attaquants

Éveil nécessaire

Puisque Jackson-Hamel sera blessé en début de saison en raison d’une déchirure musculaire à la cuisse, Matteo Mancosu se doit de se relever et de redevenir le joueur qu’il était en 2016, ce qu’il n’a pas encore su faire depuis le début du camp d’entraînement. Quand il sera de retour, et si Mancosu n’est pas sorti de sa coquille, Jackson-Hamel pourrait obtenir sa large part de temps de jeu pour autant qu’il s’implique un peu plus plutôt que de rester en périphérie.


Anthony Jackson-Hamel

24 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
21 1137 9 4 0 0

Matteo Mancosu

33 ans

Matchs disputés Matchs jouées But Passe Cartons jaunes Cartons rouges
26 1745 6 2 5 0