/investigations/truth
Navigation

L’imagination de Manon Massé

Manon Massé
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, sont des expertes dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L'énoncé

Mardi, Manon Massé, porte-parole de Québec solidaire, a reproché le manque de progressisme du budget fédéral. « Il ne suffit pas d’accepter de faire des déficits. Le ministre Morneau doit aller chercher beaucoup plus de revenus du côté des grandes entreprises et des grandes fortunes, comme les libéraux l’avaient promis en campagne électorale », a-t-elle dit.

Les faits

Vérification faite, Mme Massé a partiellement raison : les libéraux de Justin Trudeau ont en effet promis en 2015 d’instaurer une nouvelle tranche d’imposition, afin que les Canadiens qui gagnent plus de 200 000 $ par année paient davantage d’impôts. Toutefois, c’est le NPD, le Bloc québécois et le Parti vert qui ont promis d’augmenter les impôts des grandes entreprises. Le Parti libéral n’a fait aucune promesse en ce sens.

D’ailleurs, les libéraux de Justin Trudeau ne prévoyaient pas utiliser la hausse d’impôt des plus riches pour réduire leur déficit. C’était plutôt pour financer une de leurs promesses électorales : la baisse d’impôt de la classe moyenne.


► Vous avez une idée pour nos recherchistes ? Écrivez-leur à l’adresse suivante : heurejuste@quebecormedia.com