/finance/business
Navigation

Devimco ouvert à construire une école au centre-ville dans un futur projet

Serge Goulet, président de Devimco
Photo d'archives Agence QMI, TOMA ICZKOVITS Serge Goulet, président de Devimco

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le promoteur Devimco, qui a été sur la sellette ces derniers jours pour son refus d’inclure une école dans son projet de réaménagement du site de l’ancien Hôpital pour enfants de Montréal, «se dit ouvert à inclure une école dans ses futurs projets importants au centre-ville».

L’entreprise a confirmé cette ouverture dans un échange de courriels avec l’Agence QMI, ajoutant que «c’est la raison pour laquelle elle continuera de travailler au sein [du] comité» de suivi sur la question de l’école, qui comprend Devimco, le ministère de l’Éducation, la Commission scolaire de Montréal et la Ville de Montréal.

Le porte-parole de Devimco, André Bouthillier, a souligné que «s’il y a des développements, ce comité pourra poursuivre ces discussions».

La semaine dernière, le groupe Devimco a fait parler de lui lorsqu’il a été rapporté qu’il refusait d’inclure une école dans son projet sur le site de l’ancien hôpital situé à l’intersection du boulevard René-Lévesque et de l’avenue Atwater.

«Depuis deux ans, Devimco s’est toujours montrée intéressée à inclure une école dans son projet, a expliqué M. Bouthillier, lundi, réitérant les explications données la semaine dernière. Elle a même proposé un plan et n’a pas eu de retour de la commission scolaire. Nous comprenons que le gouvernement doit concevoir un nouveau modèle pour une école dans ce type de projet urbain. Ce modèle n’était pas encore prêt en décembre 2017. Devimco a dû alors procéder à la réalisation de son projet immobilier mixte qui inclut un centre communautaire et des logements sociaux in situ.»

De son côté, l’organisme communautaire Interaction du quartier Peter-McGill, qui se bat pour obtenir davantage d’écoles dans le quartier afin de répondre aux besoins, se dit déçu qu’il ne soit pas possible d’inclure une école dans le projet de Devimco.

«On est déçus, a mentionné l’agente de communications d’Interaction du quartier Peter-McGill, Corey Gulkin. Mais la Commission scolaire de Montréal et la Ville n’ont pas laissé tomber, donc il y a de l’espoir.»

«Le site idéal est celui de l’ancien Hôpital pour enfants, mais si ça se réalise sur un autre site, on ne dira pas non, c’est sûr!»

Le quartier a besoin de trois nouvelles écoles pour répondre au manque actuel, selon Ineraction du quartier Peter-McGill.

Par ailleurs, l’organisme compte toujours contacter un autre promoteur du site, Philip Kerub, afin de voir s’il y a une possibilité de son côté. Le projet de M. Kerub et ses partenaires, qui sera réalisé sur une autre partie du terrain de l’ancien hôpital, prévoit un hôtel et des unités de condominiums hauts de gamme, ainsi que des espaces de bureau. Le promoteur restaurera aussi l’ancienne résidence des infirmières présente sur le site.