/news/politics
Navigation

En compagnie de Macron, Couillard critique la gestion de Michaëlle Jean

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le président de la France, Emmanuel Macron
Photo AFP Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le président de la France, Emmanuel Macron

Coup d'oeil sur cet article

PARIS | Philippe Couillard a demandé à Michaëlle Jean de faire preuve de plus de rigueur dans la gestion de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lors d’une rencontre à l’Élysée en compagnie du président Emmanuel Macron.

Le premier ministre a indiqué qu’il s’attendait à ce que Mme Jean fasse preuve de «davantage de rigueur et de transparence dans l’administration interne de cette grande organisation» lors d’un point de presse conjoint avec M. Macron lundi, au tout début d’une mission d’une semaine en France.

Le Journal a révélé la semaine dernière les difficultés financières d’un projet de croisière organisée par l’OIF. Le Bureau d’enquête avait également mis en lumière en 2017 des dépenses d’un demi-million de dollars effectuées à même les fonds publics pour rénover la résidence officielle louée pour Mme Jean à Paris. C’est sans compter un séjour de 50 000 $ de Mme Jean au luxueux hôtel Waldorf Astoria de New York, ainsi que le remboursement d’un piano à queue de près de 20 000 $.

M. Couillard s’est fait questionner par la presse québécoise sur son désir de faire campagne pour appuyer la réélection de Mme Jean au poste de secrétaire général de l’OIF. «Pour ce qui est de Mme Jean, il n’y a pas actuellement de course à la direction, de candidature, il n’y a pas d’élection», a indiqué le premier ministre. Mme Jean briguera un second mandat lors du Sommet de la Francophonie, qui se déroulera en Arménie, en octobre.

Concrètement, M. Couillard s’attend à une «présentation d’un rapport et à une discussion entre les États membres» lors de ce sommet. «Il y a des redditions de compte en place à l’interne. On s’attend à un état de situation présenté par l’OIF», a-t-il dit. L’OIF reste toutefois un «véhicule essentiel» qui permettra à la France et au Québec de faire prospérer la langue française en Afrique, a indiqué M. Couillard.

M. Couillard a rencontré Mme Jean en après-midi, mais l’ancienne journaliste n’a pas souhaité répondre aux questions des médias, arguant que son horaire était trop chargé.

Philippe Couillard a rencontré la secrétaire générale de l'OIF, Michaëlle Jean, à Paris.
Photo Charles Lecavalier
Philippe Couillard a rencontré la secrétaire générale de l'OIF, Michaëlle Jean, à Paris.

Un discours de Macron à l’Assemblée nationale en juin

Par ailleurs, M. Couillard a aussi révélé que le président Macron profitera du sommet du G7 en juin au Québec pour faire un discours à l’Assemblée nationale.

Les deux hommes politiques ont parlé d’éducation, d’environnement et du protectionnisme du président américain Donald Trump. Philippe Couillard entame ainsi la première journée d’une mission d’une semaine en France où il sera accueilli jeudi par le premier ministre français Édouard Philippe ainsi que le PDG d’Airbus plus tard cette semaine.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le président de la France, Emmanuel Macron
AFP