/news/transports
Navigation

Le Plateau ne veut pas de nouveaux stationnements dans ses ruelles

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – L'arrondissement du Plateau-Mont-Royal a adopté, lundi soir, un règlement interdisant l'aménagement de nouveaux stationnements dans les cours arrière des édifices résidentiels dans le but avoué de «réduire la dépendance à l'automobile sur son territoire».

«Dorénavant, il sera interdit d'aménager de nouveaux stationnements en cour arrière sur les rues locales» a expliqué la conseillère municipale Marianne Giguère, lors du conseil d'arrondissement. Cette dernière a précisé la mesure ne touche pas les stationnements déjà existants ni les secteurs commerciaux et industriels du Plateau.

Selon elle, 40 % des cours arrière de l'arrondissement sont déjà occupées par des stationnements. À peine une quinzaine de demandes de permis pour aménager des stationnements étaient adressées par année à l'arrondissement, a-t-elle précisé.

L'élue a fait valoir que le règlement a pour but de «protéger nos ruelles» et de les rendre plus sécuritaires pour les enfants, mais aussi pour le voisinage qui peut s'y retrouver. «On veut limiter la quantité de voitures qui transitent dans nos ruelles, qui sont des milieux de vie», a résumé Mme Giguère.