/misc
Navigation

Nos auteurs

Jean-Marc Légercombat des générations

Les jeunes sont-ils paresseux?

Discussion entre le baby-boomer et sondeur Jean-Marc Léger (56 ans) et son fils, Philippe Léger (22 ans), millénial et étudiant en journalisme

Les jeunes sont-ils paresseux?
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

«Les jeunes sont paresseux, irresponsables, indifférents et égocentriques.» Voici quelques clichés qu’on entend génération après génération sur les jeunes. Pourtant, sur les quatre critiques, une seule est encore vraie. Laquelle?

PL :  Vous, les baby-boomers, vous êtes tellement plus travaillants, responsables et parfaits que vous allez sûrement lire notre chronique jusqu’au bout pour séparer le vrai du faux.

JML : Vous, les milléniaux, allez sûrement vous rendre directement à la conclusion, car vous ne lisez pas plus de 140 caractères. 

PL : Donnez-nous une photo, une vidéo, quelques émojis et nous serons plus attentifs.

JML : Notre sondage nous apprend des choses fascinantes et inquiétantes sur votre génération : 38 % des jeunes se sentent impliqués dans la société contre seulement 32 % des boomers.

PL : Pour une génération supposément apolitique, nous avons gagné de grandes batailles contre les frais de scolarité, le pétrole ou l’austérité avec aussi peu que des chaudrons et des carrés de tissus rouges. 

JML : Vous n’êtes pas si indifférents après tout. Nous avions aussi fait reculer les gouvernements dans la foulée de mai 1968. Mais, nous sommes gentiment rentrés à la maison. Maintenant, c’est métro, boulot et dodo.

PL : Ça fait 50 ans que vous dominez le Québec par votre poids démographique, économique et politique. Le Québec est aujourd’hui immobile et n’a plus de grands projets porteurs. Les boomers se sont essoufflés peu à peu.

JML : Touché !

PL : On ne s’émeut pas pour les mêmes causes. Défense des animaux, maltraitance des enfants et violence sexuelle, sont les causes de notre génération. Des causes auxquelles on s’engage individuellement, notamment sur les réseaux sociaux.

JML : Les boomers s’inquiètent plus que vous de la langue française, de la corruption et de la santé.

PL : Pour nous, ce sont de vieux débats.

JML : Seulement un jeune sur dix a déjà participé à un événement politique. Pire, les jeunes ne représentent que 5 % des membres des partis. 

PL : On ne s’intéresse pas à la politique, car elle ne s’intéresse pas à nous ! Nous ne sommes pas (encore) payants pour eux.

JML : Votre tour viendra. Les milléniaux sont déjà majoritaires au Canada. Conséquence : les trois chefs fédéraux ont entre 38 et 47 ans. Les boomers sont encore majoritaires au Québec. Conséquence : les trois chefs des grands partis québécois sont des boomers de 60 ans.

PL : Reste que notre génération est équipée d’un détecteur de « bullshit » et on ne veut plus entendre les mêmes mensonges, promesses et cassettes politiques. On ne croit pas au faux changement. Les jeunes veulent être aussi impliqués dans leur entreprise. L’engagement des jeunes passe aussi par l’entrepreneuriat.

JML : Vous êtes performants quand vous êtes motivés. Les jeunes ne demandent plus ce qu’ils peuvent accomplir pour l’entreprise, mais ce que l’entreprise peut accomplir pour eux. 

PL : Nous sommes bien plus engagés que vous ne le pensez. Les faits sont clairs : on fait plus de bénévolat, on manifeste plus, on signe plus de pétitions et on prend davantage position sur les médias sociaux.

JML : Ah ça, je te l’accorde. Mais dire « connasse », « criss t’es laite », « je vais te tuer » sur les médias sociaux n’est pas vraiment prendre position.

PL : Ne soit pas démagogue. Seuls 23 % des jeunes profanent des insultes sur les médias sociaux.

JML : C’est tout de même quatre fois plus que les boomers. Le sondage démontre que vous êtes impliqués, travaillants et responsables, mais aussi égocentriques. Vous faites passer votre bien-être personnel bien avant celui de la société. Votre « Moi » est plus important que le « Nous ».

PL : Nous, les enfants-rois proclamés, on s’est fait dire toute notre vie que nous étions uniques, fins et intelligents. On vous a cru. Au fond, nous sommes des individualistes engagés.

JML : Bon, bon, c’est encore de notre faute.

PL :  La vraie différence, c’est qu’on dit la vérité alors que vous aimez mieux vous cacher derrière de beaux principes. Il faut d’abord sauver sa peau pour sauver celle des autres.

JML : Pourtant, vous avez intérêt à nous écouter. Ce n’est pas que papa a raison, mais que papa sait ce qu’il ne faut pas faire. Au fil des ans, on s’est trompé beaucoup plus souvent que vous. 

Le son d’âge

Êtes-vous impliqué dans une cause sociale, sportive, politique ou culturelle 

MX (Milléniaux), BB (Baby-boomers)

  MX BB
OUI 38% 32%

Dans quelle cause vous impliqueriez-vous personnellement ?

Milléniaux
Baby-boomers
1. Défense des animaux Maltraitance des enfants
2. Maltraitance des enfants
Langue française
3. Violence sexuelle
Lutte à la pauvreté
4. Lutte à la pauvreté
Corruption
5. Environnement Environnement

Qu’est-ce qui est le plus important, votre bien-être personnel ou celui de la société ?

  MX BB
Bien-être personnel d’abord 57% 38%
Celui de la société d’abord 43% 62%