/sports/hockey/canadien
Navigation

Valiev heureux d’obtenir un nouveau départ

Renat Valiev, qui n’a pas joué dans la LNH depuis le 29 mars 2016, pourrait endosser l’uniforme du Canadien, mardi soir.
Photo d’archives Renat Valiev, qui n’a pas joué dans la LNH depuis le 29 mars 2016, pourrait endosser l’uniforme du Canadien, mardi soir.

Coup d'oeil sur cet article

BOSTON | Max Pacioretty et Victor Mete n’étaient pas les seuls à briller par leur absence à l’entraînement tenu dans les installations de l’Université de Boston.

Malgré la journée de congé décrétée la veille, Antti Niemi et David Schlemko ont eu droit à une autre journée de traitement.

En raison du statut incertain de Niemi, le Canadien a par ailleurs procédé au rappel de Zachary Fucale, lundi après-midi.

Charles Hudon a pour sa part sauté sur la patinoire en même temps que ses coéquipiers, mais a retraité au vestiaire quelques instants plus tard, toujours incommodé par une blessure à une main.

Les absences de Mete et de Schlemko pourraient se traduire par l’entrée en scène de Renat Valiev, mardi soir, au New Jersey. Acquis dans la transaction ayant envoyé Tomas Plekanec à Toronto, le défenseur de 22 ans formait une paire avec Mike Reilly, l’autre arrière acquis par Marc Bergevin à la date limite des transactions.

« Je ne sais pas si je vais jouer demain, mais je suis très excité. Ça pourrait être une grosse étape dans ma carrière. Un signe positif », a déclaré le Russe, dont le dernier match dans la LNH remonte au 29 mars 2016.

D’ailleurs, voyant qu’il ne semblait pas y avoir de débouché pour lui à Toronto, Valiev raconte avoir discuté de transaction avec l’organisation des Maple Leafs. Donc, il n’a pas été surpris lorsqu’il a appris son transfert à Montréal.

« C’est difficile d’expliquer ce qui n’a pas fonctionné à Toronto. Tu veux faire la LNH, mais il y a beaucoup de joueurs de talent, a-t-il indiqué. Cela dit, je préfère ne plus m’attarder au passé. Je me concentre sur le présent. »

Niemi, joueur du mois

Par ailleurs, Niemi a remporté la coupe Molson du mois de février. Première étoile du match à deux occasions, il a devancé Brendan Gallagher, Charles Hudon et Artturi Lehkonen au scrutin.

En six matchs en février, le gardien finlandais a affiché un dossier de 3-1-1, avec une moyenne de buts alloués de 2,31. Il a repoussé 163 des 175 tirs qu’il a reçus pour un taux d’efficacité de ,931.

Sa tenue n’est pas étrangère aux récents succès du Canadien, qui a récolté au moins un point à chacun de ses sept derniers matchs.

Claude Julien a également raté l’entraînement, retenu par des obligations personnelles. Rien de grave, a-t-on assuré. Rappelons que sa famille habite encore dans la région de Boston.