/24m/job-training
Navigation

4 bonnes raisons de ne pas dîner devant son ordinateur

Studentin isst in Mensa
euregiocontent - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

37e AVENUE

 

Poussés par le stress ou le désir de performer, 39 % des Canadiens consommeraient leur repas du midi assis à leur poste de travail, selon une récente étude de l'Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse. Pourtant, il y a mille et une bonnes raisons de ne pas faire comme eux. En voici quatre.

Vivre plus longtemps

Cancer, diabète, problèmes cardio-vasculaires : rester assis de longues heures chaque jour nuit à la santé. Les recherches qui le démontrent sont légion. Entre autres, une étude australienne publiée en 2012 dans Archives of Internal Medicine démontre que les personnes qui restent assises longtemps chaque jour courent davantage de risques d’avoir des problèmes de santé et de mourir, même si elles sont actives physiquement. Profitez de l’heure du dîner pour vous lever de votre chaise!

Être plus productif et plus créatif

L'énergie cognitive est limitée, et le cerveau a besoin de prendre des pauses pour garder sa concentration. En prenant le temps de manger loin de son ordinateur, on se détend et on fait baisser son stress. On revient au travail l’esprit reposé, ce qui améliore la concentration, la créativité et la productivité.

Socialiser

Prendre le temps de manger entre collègues améliorerait la productivité, la satisfaction au travail et le sentiment d’appartenance à l’équipe. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’Université de Cornell, aux États-Unis. Une autre bonne raison d’abandonner son ordinateur à l’heure du lunch!

Rester plus mince

Manger à son bureau fait grossir! Selon une étude anglaise, les personnes distraites par un écran de télévision ou d’ordinateur pendant le repas sont moins conscientes de ce qu’elles mangent et éprouvent un sentiment de satiété plus faible. Par conséquent, elles sont portées à manger davantage, entre autres en prenant une collation en après-midi.

Dîner loin de son ordinateur n’aurait donc que des avantages pour la santé, la productivité et les relations au travail. Une pause bien investie, et bien méritée!