/sports/hockey/canadien
Navigation

Apprendre dans l’adversité

Patrick Maroon a été chaleureusement accueilli au banc par Dan Boyle et les autres joueurs des Devils après avoir inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.
Photo AFP Patrick Maroon a été chaleureusement accueilli au banc par Dan Boyle et les autres joueurs des Devils après avoir inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.

Coup d'oeil sur cet article

Charlie Lindgren n’est pas le coupable dans le revers du CH même s’il a donné six buts sur 33 tirs. Il y a eu une tonne d’erreurs devant son filet. Après la rencontre, l’Américain restait assez calme. Il a aussi reçu les mots d’encouragements de Daniel Lacroix, un adjoint de Claude Julien, dans un corridor du Prudential Center.

« Tu peux apprendre beaucoup d’un match comme celui-là, même si je ne vais pas m’y attarder. Je vais aller de l’avant et travailler plus fort demain. »

Patrick Maroon a été chaleureusement accueilli au banc par Dan Boyle et les autres joueurs des Devils après avoir inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.
Photo MARTIN CHEVALIER

 

 

Claude Julien n’a pas songé à retirer Lindgren pour Zachary Fucale.

« Parfois, tu veux que ton jeune se batte à travers la situation, qu’il vive un peu d’adversité, plutôt que de lui donner la sortie facile en le retirant du match. Notre équipe a recommencé à se battre en troisième période et il en faisait partie. »

Patrick Maroon a été chaleureusement accueilli au banc par Dan Boyle et les autres joueurs des Devils après avoir inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.
Photo AFP

 

 

Acquis dans l’échange de Tomas Plekanec, Rinat Valiev a fait ses débuts avec le Tricolore.

« Ce n’était pas le résultat que je voulais. Tu ne veux jamais perdre. J’étais un peu nerveux au début de la rencontre. Je crois avoir joué un bon match pour mes standards, mais il y a toujours place à amélioration. »


Hall continue

Patrick Maroon a été chaleureusement accueilli au banc par Dan Boyle et les autres joueurs des Devils après avoir inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.
Photo AFP

 

 

Taylor Hall a étiré à 26 sa séquence de matchs joués avec au moins un point. Lorsqu’il a débuté cette même séquence le 2 janvier, il occupait le 22e rang des marqueurs. Le voilà dans l’illustre top 10. Il a inscrit 38 points lors de ces 26 rencontres et pendant cette période, seul Evgeni Malkin, des Penguins, a été plus productif avec 46 points.

Difficile à l’étranger

L’unité de désavantage numérique du Canadien a continué d’en arracher à l’étranger. Les Devils ont inscrit

trois buts en supériorité numérique en cinq occasions. C’est donc dire que les hommes de Claude Julien ont maintenant concédé 36 buts en 116 infériorités (68,9 %) loin du Centre Bell, ce qui leur vaut le 31e et dernier rang à ce chapitre sur les glaces adverses. Pourtant, à Montréal, le Tricolore présente le quatrième plus efficace taux en désavantage numérique.

Recrues en forme

Patrick Maroon a été chaleureusement accueilli au banc par Dan Boyle et les autres joueurs des Devils après avoir inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.
Photo AFP

 

 

Le moins que l’on puisse dire est que les Devils ont bénéficié de la contribution de leurs recrues, cette saison. Mardi, le défenseur Will Butcher a ajouté deux points à sa fiche pour porter son total à 32, rejoignant ainsi Charlie McAvoy (Bruins) au sommet des défenseurs recrues. En ajoutant les 41 points de Nico Hischier et les 34 de Jesper Bratt, les Devils comptent trois recrues avec 30 points ou plus dans la même saison pour la première fois depuis la campagne 1984-1985. Ils misaient alors sur Kirk Muller, John McLean et Bruce Driver.

Débuts de Valiev

Rinat Valiev, obtenu dans l’échange qui a envoyé Tomas Plekanec à Toronto, a effectué des débuts à la ligne bleue du Canadien. Le Russe de 22 ans a été utilisé pendant 16 min 42 s, dont 1 min 42 s en avantage numérique. Celui qui disputait on premier match dans la LNH depuis le 29 mars 2016 a aussi obtenu un tir et en a bloqué un des Devils.

Rares insuccès

Avant la défaite de mardi, le Canadien avait pourtant le numéro des Devils avec une reluisante fiche de 8-0-2 à leurs 10 derniers affrontements. La dernière victoire des Devils au Prudential Center face aux Montréalais remontait au 3 avril 2015, par 3 à 2 en tirs de barrage. Pour leur dernier gain en temps régulier, il fallait remonter au 23 avril 2013.

Maroon heureux

Débarqué au New Jersey à la date limite des transactions, Patrick Maroon se plaît. L’ancien des Oilers a inscrit mardi son premier but avec sa nouvelle équipe et a porté son total de points à quatre en autant de matchs. Celui qui sera joueur autonome cet été n’a toutefois pas fermé la porte à un retour à Edmonton. « Les Oilers m’ont demandé si je pouvais considérer un retour avec eux le 1er juillet même s’ils décidaient de m’échanger. Ma réponse a été : si l’option est là, oui », a-t-il dit.

À l’aise avec l’avance

Il est pratiquement impossible de battre les Devils lorsque ceux-ci détiennent l’avance après deux périodes.

Dans ce contexte, leur fiche est désormais de 43-0-12 depuis le début de la saison dernière.

Sur le même sujet