/24m/city
Navigation

Déneigement: Montréal doit payer 10 millions $ de plus

Déneigement: Montréal doit payer 10 millions $ de plus
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Montréal devra se résoudre à piger 10 millions $ dans son budget d’imprévu pour éponger la facture supplémentaire causée par toute la neige qui est tombée cet hiver.

L’administration de Valérie Plante autorisera mercredi un virement de 10 millions $ en provenance de ses dépenses contingentes imprévues vers le budget de fonctionnement du Service de la concertation des arrondissements. Ce service gère les contrats de déneigement qui touchent environ la moitié du territoire en arrondissement.

Ce montant servira à payer les fournisseurs pour les dépenses additionnelles de déblaiement, d’épandages d’abrasifs, de chargement de neige et de transport de neige, indique-t-on dans des documents de la Ville.

La mesure est temporaire. La somme sera retournée dans les dépenses contingentes imprévues après le dépôt en avril des états financiers de la Ville pour 2017.

Depuis janvier, Montréal a reçu des quantités impressionnantes de neige. En date du 2 mars, il est tombé près de 200 cm sur la métropole. La ville reçoit en moyenne 190 cm pendant un hiver.

Depuis décembre, six opérations de chargement de la neige ont été décrétées. La métropole a aussi dû faire face à un taux de fonte de la neige plus bas en raison des températures extrêmes enregistrées en janvier. Depuis le début de l’hiver, 90 % de la neige tombée a été ramassée contrairement à 50 % en moyenne.

Pour remédier à cette situation, la Ville a reçu l’autorisation d’ouvrir deux sites de dépôts à neige temporaires et a payé 5,3 millions $ pour la location de 10 «super-souffleuses» pour l’aider à entreposer la neige.

Le bilan du déneigement effectué par Montréal depuis le début de l’année sera présenté en avril.