/24m/city
Navigation

Des cols bleus ont posé de l’asphalte sur de la neige sur Le Plateau

Des travaux d’asphaltage ont été bâclés sur la rue Barrette, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, alors que de l’asphalte a été posé par-dessus de la neige.
Photo Martin Chevalier Des travaux d’asphaltage ont été bâclés sur la rue Barrette, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, alors que de l’asphalte a été posé par-dessus de la neige.

Coup d'oeil sur cet article

Des travaux de pavage dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal étaient si urgents que les cols bleus n’avaient pas de temps à perdre avec la finition et ont posé de l’asphalte par-dessus de la neige.

Dans la nuit du 22 au 23 février, un tracteur chargeur et un rouleau compresseur se sont rendus sur la rue Barrette pour réparer un affaissement de la chaussée au coin de l’avenue Papineau. L’équipe de cols bleus qui effectue ce genre de travail compte habituellement cinq personnes.

Plus d’une semaine après la procédure, cette portion de la voie est craquelée et on peut voir de l’asphalte étendu sur un banc de neige en bordure. Le reste de l’étroite rue, identifiée comme une ruelle verte, est en très mauvais état.

Des travaux d’asphaltage ont été bâclés sur la rue Barrette, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, alors que de l’asphalte a été posé par-dessus de la neige.
Martin Chevalier / JdeM

«Ici, ça fait un peu pitié», a reconnu Thierry Goldschlager, qui gare sa voiture dans un stationnement situé sur la rue. Selon lui, les travaux d’asphaltage ont été mal réalisés et pourraient endommager les automobiles qui circulent dans le coin.

Plusieurs travaux routiers ont été bâclés dans les dernières années à Montréal. En mai 2017, l’entrepreneur Demix Construction, responsable des travaux d’asphaltage en vue des épreuves de la Formule E, avait contourné une voiture stationnée sur le boulevard René-Lévesque, laissant un trou dans le revêtement.

Des travaux d’asphaltage ont été bâclés sur la rue Barrette, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, alors que de l’asphalte a été posé par-dessus de la neige.
Sarah Daoust-Braun / 24H

Travaux temporaires

Le porte-parole de l’arrondissement, Michel Tanguay, a expliqué lundi qu’il s’agissait de travaux de surface temporaires, qui servent à sécuriser les déplacements pendant l’hiver. «Ben non, ce n’est pas élégant, mais c’est une question de sécurité. On ne va pas perdre de temps avec la finition», a-t-il indiqué. 

La température hivernale ne permet pas de faire des interventions permanentes, lesquelles se déroulent plutôt du printemps à l’automne dans des conditions météo plus favorables.

«Dans ce cas-ci, on ne peut pas faire un travail d’orfèvre et de précision», a soutenu la conseillère de ville Marianne Giguère dans le district De Lorimier, où se trouve la rue. Elle considère que l’intervention est «correcte» compte tenu des circonstances.

Le porte-parole du Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal, Hans Marotte, n’y voit pas une forme de négligence dans le cas de la rue Barrette. «Si les cols bleus n’avaient pas effectué le travail selon les demandes du gestionnaire, ils auraient été disciplinés pour insubordination.»

Des travaux d’asphaltage ont été bâclés sur la rue Barrette, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, alors que de l’asphalte a été posé par-dessus de la neige.
Martin Chevalier / JdeM

Des ruelles endommagées

L’arrondissement reconnaît que l’état de dégradation de la voie est problématique et envisage de procéder à des réparations plus tard dans l’année.

Des travaux d’asphaltage ont été bâclés sur la rue Barrette, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, à Montréal, alors que de l’asphalte a été posé par-dessus de la neige.
Martin Chevalier / JdeM

La rue Barrette n’est toutefois pas le seul cas de ruelle endommagée sur Le Plateau-Mont-Royal.

Le coût pour réfectionner au complet les ruelles est très élevé, et l’arrondissement intervient seulement lorsque c’est vraiment nécessaire. «C’est malheureux, mais on est très serrés dans nos budgets», a précisé Marianne Giguère.

D’autres travaux négligés à Montréal

  • Août 2014: Des cols bleus de l’arrondissement d’Outremont ont contourné une station de vélo BIXI plutôt que de l’enlever pour réaliser des travaux d’asphaltage.
  • 19 avril 2016: Des lignes de pistes cyclables peintes dans les arrondissements de Rosemont et de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce s’effacent lorsque des voitures ou des vélos roulent dessus. Les lignes ont été tracées sur le gravier avant le nettoyage printanier des rues.
  • 21 avril 2016: Des lignes de pistes cyclables dans Ahuntsic, Rosemont et sur Le Plateau-Mont-Royal ont été tracées en zigzag par les cols bleus.
  • 24 avril 2016: Des cols bleus ont marqué des lignes de pistes cyclables sur des déchets qui traînent par terre dans la rue de Bullion sur Le Plateau-Mont-Royal.
  • 29 mai 2017: L’entrepreneur Demix Construction, responsable des travaux d’asphaltage sur le boulevard René-Lévesque en prévision des épreuves de la Formule E, a contourné une voiture stationnée sur l’artère.