/24m
Navigation

Le Québec en retard sur la France

Depuis deux mois en France, l'application Koolicar Go permet de visualiser en réalité augmentée les automobiles de vos voisins qui sont immédiatement disponibles pour location par le biais d'une clé électronique.
Photo courtoisie, Koolicar Depuis deux mois en France, l'application Koolicar Go permet de visualiser en réalité augmentée les automobiles de vos voisins qui sont immédiatement disponibles pour location par le biais d'une clé électronique.

Coup d'oeil sur cet article

Pas besoin de votre auto pendant un après-midi ? Vous indiquez sa disponibilité. Si quelqu’un l’utilise, vous faites de l’argent. Intéressant, n’est-ce pas ? Mais vous êtes Québécois, alors... oubliez ça !

Tant que les assureurs d’ici rechigneront à couvrir les locations de courte durée entre particuliers, ce modèle demeurera de la science-fiction. Dommage.

Si vous étiez Français, vous pourriez louer votre voiture à votre voisin, ou vous pourriez louer la sienne, pendant quelques heures, le temps de faire des commissions, grâce à l’application de location de pair à pair sans échange de clefs Koolicar.

En attendant, on a l’application Turo qui permet au moins de louer son véhicule pendant quelques jours, mais il faut remettre et reprendre ses clefs, donc rencontrer le client, se déplacer ou l’attendre. Avec Koolicar, une clé électronique déverrouille l’auto, pas besoin d’être là ; ce dispositif est installé sans frais dans la voiture du participant,

Retard frustrant

Le retard du Québec sur la France est d’autant plus frustrant que Koolicar emploie aussi des « cerveaux » de chez nous. Notamment à partir d’un espace de co-travail du Mile Ex non loin du parc Jarry, des Montréalais contribuent à développer ce système qui compte déjà plus d’un quart de million d’utilisateurs.

Présentée en janvier dernier à Las Vegas pendant le Consumer Electronic Show, une nouvelle application Koolicar Go permet de visualiser les offres de location en «réalité augmentée». Vous regardez la rue à travers l’écran de votre téléphone et les détails se superposent automatiquement aux véhicules disponibles.

Assureurs rétrogrades

Outre atlantique, Koolicar a pour actionnaire principal un grand regroupement d’assureurs. Voilà qui change tout ! Au Québec, c’est le contraire. Même si Communauto rêve depuis belle lurette d’offrir un service semblable à Koolicar (son président m’en a parlé en personne il y a plusieurs années), les assureurs d'ici se trainent les pieds.

Ce printemps, la Coopérative Carbone et le collectif Solon organiseront pendant dix semaines un premier système d’auto-partage entre particuliers à Rosemont entre voisins de bonne foi et sans motivation pécuniaire (parce que des paiements entre pairs rendraient leur assurance-auto caduque). Bravo. Mais est-ce normal qu’une initiative citoyenne vertueuse soit obligée de défricher ce terrain parce que nos capitalistes du monde de l’assurance dorment au gaz? Est-ce normal que le Québec tire de la patte à ce point par rapport à la France, alors même que Koolicar a une antenne ici ?