/sports/jo
Navigation

Les Russes ont bien caché leur drapeau

Evgenia Medvedeva
Photo AFP Evgenia Medvedeva

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs athlètes russes ayant pris part aux récents Jeux olympiques de Pyeongchang n’ont pas hésité à dissimuler le drapeau de leur pays sous leurs vétements officiels en raison de l’interdiction de porter les couleurs nationales.

Le Comité international olympique (CIO) avait puni la Russie relativement au scandale de dopage ayant touché ce pays en obligeant ses athlètes à évoluer sous des couleurs neutres. Or, cela n’a pas empêché quelques-uns, dont la patineuse artistique Evgenia Medvedeva, de contourner les règles à leur façon.

Dans une publication Instagram rapportée par le site français francsjeux.com, la jeune femme de 18 ans a révélé - au moment où elle se trouvait dans l’avion ramenant une partie de sa délégation à Moscou - le drapeau russe derrière une écharpe blanche accompagnant son manteau.

«Et voilà, mes amis, nous avons regagné notre patrie, et donc, [...] ça fait longtemps que nous rêvions de le faire. Le secret de la drôle d’écharpe blanche est dévoilé», a-t-elle mentionné dans sa vidéo.

Toujours d’après la même source, Medvedeva était au nombre des représentants russes qui s’étaient dirigés à Lausanne, soit au siège du CIO, lors de l’annonce de l’absence de la Russie à Pyeongchang. La patineuse avait mentionné qu’elle pourrait refuser de prendre part aux Jeux dans l’éventualité où des couleurs neutres remplaceraient celles de son pays.