/entertainment/movies
Navigation

Odeurs de plagiat sur La forme de l’eau

'The Shape of Water' and cinema's love affair with monsters
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après leur triomphe aux Oscars dimanche soir, les artisans du film La forme de l’eau risquent maintenant de devoir se défendre en cour contre une accusation de plagiat.

Similitudes

La charge vient de David Zindel, le fils du prix Nobel Paul Zindel, auteur de la pièce Let Me Hear You Whisper, qui date de 1969. Il estime, dans une poursuite au civil déposée après le début de la période de votation aux Oscars, qu’il existe de nombreuses similitudes entre l’œuvre de son père et le film réalisé par le Mexicain Guillermo del Toro, récipiendaire de quatre Oscars.

Les deux récits mettent effectivement en scène des femmes de ménage qui, dans le contexte de la guerre froide, travaillent dans des laboratoires clandestins et tentent de sauver une créature aquatique menacée de mort par les autorités.

Réaction

Dans une entrevue avec le magazine Deadline, del Toro s’est défendu d’avoir plagié la pièce de Zindel en affirmant qu’il n’en avait jamais entendu parler avant de tourner son film.

Mais ce ne sont pas les seules odeurs de plagiat qui flottent au-dessus du gagnant de l’Oscar du meilleur film.

Des ressemblances ont aussi été relevées entre La forme de l’eau et un court métrage hollandais de 2015, The Space Between Us. L’affaire a finalement été jugée non fondée par les deux parties. Par contre, le cinéaste Jean-Pierre Jeunet a identifié un possible emprunt dans une scène de danse de La forme de l’eau, qui ressemble étrangement à une séquence similaire de son film Delicatessen.