/sacchips/unbelievable
Navigation

Tommy Lee affirme avoir été battu par son fils et partage la photo de son visage blessé sur Instagram

Tommy Lee affirme avoir été battu par son fils et partage la photo de son visage blessé sur Instagram

Coup d'oeil sur cet article

Le musicien Tommy Lee en a étonné plusieurs en publiant mardi une photo de son visage tuméfié sur Instagram, affirmant en légende qu’il avait été frappé au visage par son fils de 21 ans, Brandon Lee.

En fin de journée mardi, la photo a été retirée du compte Instagram de l'artiste, mais voici une capture d'écran de la publication originale.

«Mon cœur est brisé. Tu peux tout donner à tes enfants, toute leur vie, mais ils peuvent quand même se retourner contre toi. Beau travail Brandon. Tu es un bon fils!», a commenté l’artiste connu pour son tempérament violent.

Sur la photo, on peut apercevoir Tommy Lee au centre et les deux fils qu'il a eus avec Pamela Anderson, l'aîné Brandon à droite et le cadet Dylan à gauche:

Family Activities 🖕

Une publication partagée par Brandon Thomas Lee (@brandonthomaslee) le

Brandon est né en 1996.

L’incident serait survenu dans la nuit de lundi à mardi.

Sous sa publication qui fait grandement réagir, l’homme de 55 ans répond aux commentaires des internautes: «Il s’en fout qu’il m'ait fait perdre connaissance en me frappant la nuit dernière... J’ai été hospitalisé et lui publie des blagues dans story Instagram. Je n’en reviens pas.»

«Je ne frappe pas mes enfants», ajoute-t-il plus bas.

Tommy Lee affirme avoir été battu par son fils et partage la photo de son visage blessé sur Instagram
Capture d'écran Instagram

 

Lundi, Tommy Lee avait fait une sortie sur Twitter, critiquant Pamela Anderson, son ancienne femme et mère de ses deux garçons, pour une entrevue qu’elle a accordée à l’animateur Peirce Morgan et dans laquelle elle l’accuse d’avoir été violent lorsqu’ils étaient ensemble.

Moms will hug you no matter what. ❤️

Une publication partagée par Brandon Thomas Lee (@brandonthomaslee) le

Mercredi, TMZ avancait que Brandon aurait agi par légitime défense. À lire ici.