/24m/city
Navigation

Carrés jaunes à Outremont: Valérie Plante dénonce l’incident

Valérie Plante
Photo d'archives, Sarah Daoust-Braun / Agence QMI Valérie Plante

Coup d'oeil sur cet article

La mairesse de Montréal Valérie Plante a réagi mercredi à la controverse du port de carrés jaunes à la séance du conseil de l’arrondissement d’Outremont pour protester contre le nombre d’autobus scolaires juifs, jugeant l’action politique «inacceptable».

La mairesse a reconnu qu’il peut parfois y avoir des divergences au sein d’une même communauté. «Toutefois, je considère que de mener une action politique contre des enfants est inacceptable», a-t-elle affirmé dans une déclaration écrite.

Un groupe de résidents d’Outremont s’est présenté lundi soir à la séance du conseil d’arrondissement arborant un carré jaune pour dénoncer la trop grande présence d’autobus pour les enfants de la communauté juive hassidique, qui circulent 12 mois par année.

Pour plusieurs, le choix de couleur rappelle l’étoile jaune de David que les Juifs devaient porter pendant la Deuxième Guerre mondiale pour être identifiés par le régime nazi.

«Le choix du symbole choisi manque grandement de sensibilité», a ajouté Valérie Plante.

Le chef de l’opposition Lionel Perez a aussi dénoncé l’incident sur Facebook, mardi soir, le qualifiant de «décevant et triste».

«Nous avons le devoir de mémoire et de prise de conscience citoyenne face au plus monstrueux génocide du 20e siècle», a-t-il écrit.