/lifestyle/columnists
Navigation

L’art de maintenir longtemps une relation de couple

Coup d'oeil sur cet article

Comment expliquer que ce couple qui vous écrit ce matin en soit rendu à ne plus s’aimer après tant d’années de vie commune ? Comment y remédier ? Voici ce que nous avons fait avec le nôtre, pour notre plus grand bonheur. Tout d’abord, il s’agit de répondre à ceci : que faisons-nous sur cette terre où nous passons une vie à espérer un avenir sans cesse plus agréable, pour que ça se termine en déception ? Une vie dans laquelle la réalité du vieillissement et la perspective du cimetière s’imposent un peu plus chaque jour ? La seule réponse possible est que nous sommes ici-bas pour mériter un ciel le plus agréable possible, qui fera en sorte qu’on soit heureux pour l’éternité en bonne compagnie après avoir mis en pratique les enseignements de Dieu et l’observance des commandements.

En ce qui nous concerne après une trentaine d’années de mariage, nous avons vécu un tarissement de notre relation amoureuse. Si bien qu’au lieu de profiter d’un amour stimulant, ce sont plutôt les irritants qui se manifestaient de plus en plus. Quand tu constates que ton épouse aime mieux faire le ménage que d’avoir des relations sexuelles, la porte vient de s’ouvrir sur l’adultère et ses conséquences néfastes.

Pour sauver notre amour refroidi, nous nous sommes servis de nos valeurs chrétiennes en mettant en pratique sur une base expérimentale l’enseignement de Jésus qui se résume à : ce n’est pas la jouissance de la vie qui va nous donner un beau ciel bleu, mais l’offrande de la souffrance, pour la conversion des pécheurs.

Cette boule de frustration qui ne cesse de grossir à cause des contrariétés, nous nous sommes mis à l’offrir à Dieu, ce qui fait qu’elle a fini par s’extirper et que la joie de vivre nous est revenue, mettant fin aux relations sexuelles comme condition première du bonheur. Comme il fait toujours plus plaisir d’offrir que de recevoir, l’offrande de cette souffrance journalière à Dieu a redonné à notre couple l’élan pour vivre de nouveau des jours heureux. Qu’en pensez-vous ?

Anonyme

Vous deviez bien savoir en m’écrivant que je ne partage pas vos croyances, vu que je l’ai maintes fois énoncé dans cette chronique. Mais vu ma volonté maintes fois affirmée de donner la parole à tout le monde, y compris à ceux qui ont des opinions contraires aux miennes, j’ai estimé important de publier votre méthode pour ceux et celles qui y trouveraient leur compte. Aussi exaltant que cela puisse être, ça relève du défi, quand on se lance dans une relation de couple, que de s’aimer longtemps. Personne ne détenant le secret universel en matière d’amour durable, il me semblait important d’offrir cette avenue supplémentaire, à ceux et celles qui souhaiteraient améliorer leur quotidien amoureux.