/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les femmes et les postes de direction

Coup d'oeil sur cet article

« Doit-on dire “je ne fais pas de vélo” ou “je ne fais pas du vélo”. Et doit-on dire “les femmes n’occupent pas de postes de direction” ou “les femmes n’occupent pas des postes de direction” ? » Ces questions nous sont posées par un lecteur, Raymond. Dans une phrase négative « du », « de la » « des » cèdent leur place à « de » : non, je ne fais pas de vélo (mais, oui, je fais du vélo) ; non, les femmes n’occupent pas de postes de direction – ce qui serait légèrement exagéré (mais, oui, les femmes occupent des postes de direction – ce qui serait très exagéré). C’est tout ? Non, ce serait trop facile. Il suffit en effet qu’une information s’oppose à une négation dans la même phrase pour que les articles « du », « de la », « des » refusent de se changer en « de ». Ex. : Nicolas ne fait pas de la course à pied, mais du vélo. Et notons que l’article indéfini « des » devient « de » si un adjectif est placé devant le nom. Ex. : Dans cette boutique, il y a de (et non des) belles bicyclettes.