/sports/hockey/canadien
Navigation

Manque d’intensité autour du filet

Manque d’intensité autour du filet
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Avec une moyenne de 33 tirs par match, le Canadien occupe le huitième rang du circuit Bettman. Pourtant, il a été blanchi à 10 occasions.

« La qualité de nos chances n’est même pas proche (de celle de l’adversaire). La façon dont on crée de l’attaque dans les derniers matchs, et même depuis le début de la saison, c’est souvent la même chose. Il va falloir que ça change. »

– Jonathan Drouin

Paul Byron et Nicolas Deslauriers se sont vu refuser un but sur une rare séquence où un coéquipier s’est présenté au filet.

« Je ne sais même pas quoi dire. On a manqué d’attaque. C’est difficile de gagner dans cette ligue quand tu ne vas pas dans les endroits où ça fait mal. »

– Paul Byron

«Autour du filet, c’est là que nous avons créé nos chances lors des deux derniers matchs. Il faut qu’il y ait quelqu’un à cet endroit. »

– Nicolas Deslauriers

En l’absence de leaders, il y a des occasions à saisir pour d’autres joueurs. Des occasions qui ne sont pas saisies.

« Quand il y a beaucoup de blessés, qu’il y a des jeunes et des nouveaux, il faut prendre nos responsabilités. On ne le fait pas. C’est ce qui ne nous aide pas dernièrement. »

– Nicolas Deslauriers