/entertainment/shows
Navigation

Papa sur la route

Luc Langevin
Photo courtoisie Luc Langevin

Coup d'oeil sur cet article

Au cours des deux prochaines années, Luc Langevin compte promener ses illusions à travers la province, mais également en France et même jusqu’aux États-Unis, raconte-t-il dans les pages du cahier WEEKEND. Mais un nouveau détail vient compliquer sa planification de tournée : Victor, son fils de cinq mois. « Je veux tout faire pour pouvoir être là pour lui », confie le nouveau papa.

Rencontré par Le Journal, Luc Langevin ne cache pas son désir d’exporter son nouveau spectacle, Maintenant demain, en dehors du Québec. Et il entend bien tout faire en son possible pour que sa conjointe Esther Béland et son fils soient à ses côtés à chacune de ces étapes.

« Quand je suis allé faire des spectacles en France la première fois, j’ai été deux mois sans voir ma famille. J’ai trouvé ça très, très difficile. Maintenant que j’ai un fils, je sais que je ne veux pas revivre ça », explique Luc Langevin.

« À partir du moment où tu n’as plus de plaisir à monter sur scène, ça paraît dans ta performance. Je sais que s’ils ne peuvent pas me suivre, je ne serai pas capable de donner mes spectacles comme il le faut. Alors je vais tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent me suivre », ajoute-t-il.

L’année au Québec

Luc Langevin et sa petite famille ont tout de même bien du temps pour voir à tous ces détails. L’illusionniste passera l’année entière ici même, au Québec, pour présenter Maintenant demain à travers la province. Ce nouveau spectacle, un deuxième en carrière, lui permettra de porter son regard vers l’avenir.

« Dans mon premier spectacle, je racontais beaucoup comment je suis devenu l’illusionniste que je suis aujourd’hui. Mais avec Maintenant demain, j’avais envie de partir du présent. J’ai 35 ans et j’ai atteint mon but ultime, celui de gagner ma vie grâce à mon art. La magie m’a apporté tout ce qu’il y a de bon dans ma vie. Maintenant, je fais quoi ? C’est cette question qui est devenue le sous-texte de mes numéros », déclare celui qui fait carrière dans le domaine depuis aujourd’hui 10 ans.

Et même si les fans français et américains sont peut-être bien présents dans l’avenir de Luc Langevin, ils ne seront jamais aussi importants qu’un nouvel admirateur bien particulier : son garçon.

« J’ai hâte de lui faire des tours de magie. Je vais essayer de lui faire croire que je suis un vrai magicien pour le voir s’émerveiller le plus longtemps possible. Je pourrais faire apparaître son gâteau à sa fête. Je veux vraiment lui donner des souvenirs magiques », avance-t-il, fièrement.