/news/consumer
Navigation

Record d’amendes à une épicerie haïtienne

Le commerce montréalais a été contraint de payer un total de 22 700$ l’an dernier seulement

Coup d'oeil sur cet article

Le Super Marché Tropic arrive en tête des commerces ayant reçu le plus d’amendes l’an dernier à Montréal. Même que l’épicerie haïtienne est la plus punie de la métropole depuis trois ans, confirme l’administration municipale.

Les propriétaires du Super Marché Tropic, qui abrite aussi un casse-croûte, n’avaient pas de permis valide pour l’opérer, ont constaté à quatre occasions l’an dernier des employées du Service d’inspection des aliments de la Ville de Montréal.

Juste pour cette faute, ils ont écopé de quatre amendes distinctes en 2017, pour un total de 18 200 $.

La situation serait maintenant en règle, selon le propriétaire, Joseph Berthile, mais Le Journal n’a pas pu confirmer que le commerce détenait désormais un permis valide.

Propreté douteuse

La propreté du commerce était aussi discutable, selon les rapports des inspectrices. Elles ont donné un total de 4500 $ d’amendes à l’épicerie haïtienne pour l’état malpropre de ses locaux.

« Il y avait sur les murs en céramique de ce casse-croûte une accumulation de crasse noire recouvrant les premières tuiles et les joints près du plancher », ont-elles noté.

Différents aliments, dont des poulets et une laitue, étaient aussi entreposés sur des débris alimentaires ou encore sur la crasse grisâtre d’une étagère.

Concernant l’insalubrité, M. Berthile a affirmé que d’importants travaux de rénovation avaient eu lieu dans son commerce.

« On a refait les murs. [...] On avait un problème d’eau, mais on a tout arrangé », a-t-il expliqué. Il n’a toutefois pas été possible de vérifier sur place.


Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

 

Extraits du rapport

« Une louche perforée qui était utilisée pour faire frire les morceaux de porc dans l’huile chaude [était] recouverte en grande partie d’accumulation calcinée » – Une inspectrice

 

Carte interactive