/finance
Navigation

Endettement: des signes inquiétants pour le Canada

endettement crédit canadiens CIBC
Photo Archives / Reuters

Coup d'oeil sur cet article

En raison du haut niveau d’endettement au pays, le système bancaire canadien présente des signes qui pourraient mener à une crise dans quelques années, selon un rapport publié dimanche par la Banque des règlements internationaux.

Cet organisme regroupant 60 banques centrales de la planète a placé le Canada sous alerte dans les quatre indicateurs qu’il a créés, qui peuvent annoncer des risques de vulnérabilités financières avant qu’elles n’émergent.

Le Canada est le seul des 26 pays étudiés à avoir reçu un avertissement pour chacun de ces quatre indicateurs.

Des alertes rouges ont été lancées pour le Canada concernant le ratio crédit/PIB selon son évolution dans le temps, ainsi que le ratio du service de la dette par rapport aux revenus. Seuls la Chine et Hong Kong ont reçu la même mise en garde. La Banque des règlements internationaux a souligné dans son rapport que ces signaux ont été renforcés par l’augmentation des prix immobiliers au pays. Elle a mentionné que les prix demeurent élevés au Canada dans le domaine de l’immobilier.

Des alertes jaunes ont été émises pour le Canada concernant le ratio du service de la dette des ménages par rapport à leurs revenus et celui des dettes dues à l’étranger.

À prendre avec des pincettes

La Banque des règlements internationaux a cependant émis un bémol concernant ces quatre indicateurs qui doivent être interprétés avec précaution, puisqu’ils identifient des risques qui peuvent ne jamais se matérialiser.

«Ils ont été calibrés selon les expériences passées, et ils ne peuvent pas tenir compte des grands changements institutionnels et économiques survenus depuis la dernière crise», note le rapport qui ajoute qu’il ne s’agit pas «d’avertissements définitifs, mais seulement d’une première étape dans une analyse plus large». Et même si ces mises en garde s’avéraient justes, une crise bancaire pourrait ne survenir que dans plusieurs années.

Le taux d’endettement des ménages au Canada continue d’augmenter et il a atteint un sommet au troisième trimestre de 2017, selon les derniers chiffres dévoilés par Statistique Canada en décembre dernier.

La hausse des taux d’intérêt et les nouvelles mesures prises par l’État pour restreindre le financement hypothécaire et la spéculation étrangère devraient toutefois graduellement permettre de réduire l’endettement.