/entertainment/music
Navigation

Après la tuerie de Floride, Eminem fustige la NRA

Après la tuerie de Floride, Eminem fustige la NRA
AFP

Coup d'oeil sur cet article

LOS ANGELES | Eminem a dénoncé avec force le puissant lobby proarmes aux États-Unis lors d’une prestation dimanche soir aux iHeartRadio Music Awards, une cérémonie de récompenses musicales à Los Angeles.

Le rappeur américain a ajouté un couplet consacré à la National Rifle Association (NRA) au début de sa chanson « Nowhere Fast ».

« Ce pays tout entier devient taré / Et la NRA nous bloque le passage », a rappé Eminem, paré d’un sweatshirt à capuche noire.

« Ils sont responsables de toute cette mise en scène / Ils tirent les ficelles / Ils contrôlent la marionnette », a-t-il scandé.

« Nowhere Fast », chanté en duo par Eminem et l’artiste américaine Kehlani, apparaît sur « Revival », le dernier album du rappeur âgé de 45 ans.

Autrefois controversé pour ses propos misogynes et homophobes, Eminem a dévoilé une nouvelle facette de chanteur engagé, s’en prenant avec force à Donald Trump.

L’an dernier, l’artiste blanc issu d’un milieu défavorisé qui a largement voté pour le républicain en 2016, avait attaqué le président des États-Unis dans une longue tirade musicale, l’accusant notamment de racisme et d’incompétence.

Le rappeur est toujours en tête des meilleures ventes de rap de tous les temps.

Depuis la mort de 17 personnes lors d’une fusillade dans un lycée de Floride le mois dernier, les jeunes survivants ont lancé une campagne pour défier la NRA - puissant lobby réticent à réguler les armes à feu - et prévoit une « Marche pour nos vies », à Washington, le 24 mars prochain.