/sacchips/pushstart
Navigation

Le Québécois xQc suspendu à nouveau et libéré par le Fuel de Dallas

Le Québécois Félix «xQc» Lengyel .
Photo: Facebook Le Québécois Félix «xQc» Lengyel .

Coup d'oeil sur cet article

Félix «xQc» Lengyel et le Fuel de Dallas ont annoncé conjointement dimanche que le joueur de «tank» ne ferait plus partie de l’équipe de la Overwatch League (OWL).

Vendredi, xQc a été suspendu et mis à l’amende pour une deuxième fois cette saison par la ligue.

Cette fois-ci, il aurait enfreint plusieurs règles sur les réseaux sociaux, notamment pour avoir tweeté que «la description des matchs [lui] a donné le cancer», en plus d’avoir utilisé un emote Twitch de manière raciste lorsque l’animateur Malik Forté, une personnalité web afro-américaine, est apparu à l’écran.

Le joueur a été suspendu quatre matchs et mis à l’amende pour 4 000$.

Le Québécois Félix «xQc» Lengyel .
Capture d'écran


Lengyel a nié le fait que son utilisation de l’emote était raciste et affirme que Forté est un «bon ami» à lui.

Aussi, à la suite de la deuxième suspension, il a mentionné qu’il allait fort probablement se retirer de l’équipe de son propre gré.

Cependant, l’un des meilleurs joueurs de Winston au monde n’en était pas à sa première offense.

Propos jugés homophobes

Plus tôt en janvier, après avoir tenu des propos jugés homophobes en début de saison envers un joueur des Outlaws de Houston, Austin «Muma» Wilmot, Lengyel avait été suspendu quatre matchs en plus d’écoper d’une amende de 2 000$.

Pas le seul joueur sanctionné

xQc n’a pas pas été le seul réprimandé vendredi dernier.

Trois autres joueurs et entraîneurs de la OWL ont reçu des sanctions allant d’avertissements jusqu’à des suspensions.

Celle de Lengyel demeure la plus sévère puisqu’il était récidiviste.

«Il est inacceptable que des membres de la Overwatch League émettent ou partagent des images ou messages haineux, racistes ou discriminatoires. Il est important qu’ils comprennent les impacts que leurs messages peuvent avoir sur les autres», a écrit la OWL dans son communiqué.

Le Lavallois pourra donc se trouver une nouvelle équipe après sa suspension ou se concentrer sur son stream Twitch. «Il y a très peu de joueurs qui ont connu autant de succès en si peu de temps comme Félix l’a fait. Ultimement, c’était dans notre meilleur intérêt et celui de Félix de se séparer avant l’échéance de son contrat. Personne ne veut le voir réussir plus que nous. Nous croyons qu’il a un brillant avenir devant lui. J’aimerais le remercier pour son temps et sa passion qu’il a apporté au Fuel de Dallas», a déclaré Mike Rufail, propriétaire de l’équipe.

Le Fuel a pour sa part annoncé la mise sous contrat de Min-seok «OGE» Son, aussi un joueur de «tank», qui sera éligible pour sa première apparition avec l’équipe le 4 avril.

Brèves

 

 

 

Pèse sur start est le volet geek du Sac de chips.

On aborde les jeux de consoles, d'ordinateurs et mobiles ainsi que les sports électroniques, les gadgets voire même les jeux de table de façons aussi sérieuse que ludique!