/news/education
Navigation

L’UQAM crée un centre de recherche sur la question constitutionnelle

UQAM
© Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – L’Université du Québec à Montréal (UQAM) a annoncé lundi la création d’un centre d’analyse politique sur la constitution et le fédéralisme, neuf mois après le lancement par le gouvernement Couillard de la première Politique d’affirmation du Québec et des relations canadiennes.

Québec, par l’entremise du Secrétariat aux relations canadiennes, offre une subvention de 100 000 $ à l’UQAM pour lui permettre de mener à bien ses activités.

Selon Alain G. Gagnon, qui dirige le centre, cette nouvelle structure permettra un meilleur dialogue entre les chercheurs du Québec et du Canada sur la question constitutionnelle.

«Le silence constitutionnel caractérisant la fédération canadienne ne peut pas être salutaire pour la mise en place d'une juste démocratie», a expliqué M. Gagnon, par communiqué.

«Il importe aujourd'hui de mobiliser les chercheurs à tous les niveaux de la société», a-t-il ajouté.

Le centre d’analyse politique aura notamment pour mission de promouvoir la recherche sur la politique constitutionnelle et le fédéralisme et de faciliter les échanges à l’intérieur des milieux académiques et avec la société civile.

Le ministre responsable des Relations canadiennes, Jean-Marc Fournier, s’est réjoui de l’initiative de l’UQAM, qui, selon lui, «fait directement écho» à la politique d’affirmation «Québécois, notre façon d’être Canadiens».