/news/currentevents
Navigation

Plus de 40 attaques mortelles de chiens au Canada depuis 1983

Plus de 40 attaques mortelles de chiens au Canada depuis 1983
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Pas moins de 43 personnes sont mortes après avoir été mordues par des chiens au Canada entre 1983 et 2017, apprend-on dans une étude de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), obtenue par TVA Nouvelles.

Depuis 1983, au Québec, cinq personnes sont mortes après une attaque de chien.

Contrairement à la croyance populaire, les chiens responsables le plus souvent des attaques sont les huskys, qui ont causé 25 % des décès, suivis de près par les chiens mixtes (24 %).

Les bergers allemands (11 %), les rottweilers (9 %), les pitbulls (2 %) et les labradors (2 %) ont aussi attaqué mortellement des Canadiens depuis 1983.

Les enfants de moins de 16 ans sont ceux qui ont été majoritairement victimes des attaques de chiens (85 %).

Les enfants des communautés autochtones sont les plus à risque, alors qu’ils ont 180 % plus de chance que les autres enfants au Canada de se faire tuer par un chien.

Les chiens errants ont été en cause dans 33 % des attaques mortelles. Les chiens qui vivaient dans la même maison que leur victime sont responsables du même nombre de décès.

Dans son étude, la SPCA souligne qu’un enclos sécuritaire aurait prévenu 31 attaques mortelles de chiens, soit 74 %.