/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Dans la garde-robe de... Julie Ringuette

ART - JULIE RINGUETTE
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Dans son rôle de ratoureuse avocate dans Ruptures, sa garde-robe est très « corporative », alors que pour Danser pour gagner, elle opte pour un mélange de chic athlétique sur fond coloré.

Mais quel est le look de Julie Ringuette lorsqu’elle n’est pas devant la caméra ? Eh bien, il est un peu des deux et tout ce qu’il y a entre les deux ! « J’espère avoir trouvé un équilibre entre les vêtements tendance, excentriques, audacieux et classiques... car j’aime tout ! » explique-t-elle.

Avec autant de possibilités, le magasinage pourrait être compliqué pour la comédienne, mais c’est tout le contraire. « La majorité du temps, c’est un plaisir, ça dépend de mon état d’esprit ! Je suis le maître du magasinage éclair ! Je peux trouver tout ce que je cherche en un temps record ! Je n’essaie pas trop de vêtements pour rien, je ne perds pas mon temps dans la cabine d’essayage et je n’ai pas peur de dire non à une vendeuse qui me propose un morceau qui ne correspond pas à mon besoin », confirme Julie.

Celle qui a eu une période noire à l’adolescence, puis rose au début de la vingtaine, est passée en mode arc-en-ciel. « Maintenant que ces deux périodes sont derrière moi, je préfère ne plus jeter mon dévolu sur une seule couleur et plutôt diversifier ma garde-robe. Il y a tellement de choix, pourquoi se restreindre ! » affirme-t-elle sagement.

ART - JULIE RINGUETTE
Photo Martin Alarie
  • T-shirt Birds of North America
  • Pantalon Zara
  • Sandales Le Château

« C’est le t-shirt que j’ai payé le plus cher. Mais je prévois le rentabiliser en l’agençant à plusieurs vêtements. Avec ce pantalon tuxedo, il fait plus chic, alors qu’avec un boyfriend jean, ça cassera la brillance », raconte-t-elle. Ses dépenses folles ont ce point en commun. « J’ai aussi un chandail en cachemire qui m’a coûté un bras, mais que je compte bien garder très longtemps et peut-être même le léguer à ma fille, s’il est à son goût bien sûr ! Il est doux, chaud, original et de très grande qualité ! Un cadeau de moi à moi ! »

ART - JULIE RINGUETTE
Photo Martin Alarie
  • Chandail Knowlita
  • Jupe Buffalo David Bitton
  • Chaussettes Simons
  • Bottes Saute-Mouton

« Je dois t’avouer que je ne jette rien. J’ai acheté cette jupe quand j’étais au secondaire ! Dans les années 90, je la portais avec une veste de jean, aujourd’hui, c’est avec un coton ouaté. Pour un look plus chic, je la coordonne à un chandail en laine fine », se remémore Julie. Êtes-vous aussi attachée à votre parfum ? « Mon secret le mieux gardé est que je porte une fois de temps en temps le parfum Paris Hilton, une fragrance qui m’a suivie durant des années. Je m’asperge depuis récemment du parfum Daisy Dream de Marc Jacobs. »

ART - JULIE RINGUETTE
Photo Martin Alarie
  • Robe Jax n Joe
  • Escarpins Le Château

« J’aime beaucoup ce que propose cette designer. Je magasine souvent en ligne en visitant son site. Je trouve souvent des pièces originales. J’ai d’ailleurs collaboré avec elle pour concevoir ma combinaison de velours que je portais aux prix Gémeaux », raconte la comédienne, qui porte ici la robe Dexter.

ART - JULIE RINGUETTE
Photo Martin Alarie
  • Boucles d’oreilles Le Château
  • Chemise Le Château
  • Chandail Zara
  • Jupe Zara
  • Jupe Zara

« J’adore les couleurs vives, les superpositions de vêtements et les paillettes. Voici un look que m’a composé mon styliste Alexandre Noiseux pour l’émission Danser pour gagner et que je pourrais porter dans ma vie de tous les jours. Mais malheureusement dans la vraie vie, il ne me suit pas tout le temps, donc il est possible que l’on me croise à l’épicerie et que l’on ne me reconnaisse même pas, car la paillette a laissé place aux vieux t-shirts de mon conjoint », lance Julie.

À l’agenda de Julie

  • Elle anime les quotidiennes de Danser pour gagner à Vtélé.
  • Elle est de la distribution de Ruptures à ICI Radio-Canada.
  • Elle est l’une des vedettes des Magnifiques à ICI Radio-Canada.
  • Elle fait une apparition dans le film La Bolduc.

4 questions mode à Julie

Portez-vous des vêtements durant votre grossesse que vous ne portiez pas avant ? Ou vice-versa ?

Je ne m’habille pas différemment pour autant, c’est juste que je dois ajuster mes grandeurs chaque mois ! Hahaha ! Je dois apprivoiser mon nouveau ventre rond puisque je suis rendue à six mois de grossesse. Je dois avouer que, depuis l’apparition de mon joli bedon, je fouille beaucoup plus dans la garde-robe de mon mari qu’avant ! Le confort l’emporte maintenant sur le style, donc mon côté un peu plus « tomboy » est plus présent. Ceci dit, lors de mes apparitions télévisées, je ne m’empêche pas de chausser des talons hauts ni de porter des vêtements ajustés.


Avez-vous une histoire liée à un vêtement ?

J’adore magasiner à New York, c’est un luxe que je me permets une fois de temps en temps. Un jour, je me cherchais une robe pour un gala. Quel bon prétexte pour aller faire du lèche-vitrines dans la grosse pomme ! J’ai trouvé une robe magnifique à bon prix ! Mes amies et moi, on s’échange nos vêtements pour éviter les dépenses inutiles et le gaspillage. Cette robe a été portée par toutes mes amies que ce soit à la télévision, dans un mariage, à la Saint-Valentin ou un 60e anniversaire ! C’est ce que l’on appelle avoir du goût, car elle a visiblement plu à chacune d’entre elles !


Comment décririez-vous votre style en quelques mots ?

C’est difficile à décrire parce que je nage entre les tendances mode, les friperies et mes vieux morceaux que je garde par nostalgie ! J’ai un côté assez flyé que j’assume, mais parfois le petit garçon manqué en moi refait surface et compétitionne avec une petite starlette qui adore l’ambiance des tapis rouges ! Je suis un heureux mélange de tout ça.


Quel est votre rapport avec la mode ?

J’adore la mode et ses courants, sans pour autant me laisser influencer par les nouvelles tendances. J’essaie tout et je suis très ouverte au changement. J’aime la nouveauté et je crois que tout peut être porté si c’est bien fait, avec goût et sans vulgarité, mais j’essaie toujours de garder ma personnalité. Je peux modifier un vieux vêtement et le mettre au goût du jour en y ajoutant un accessoire ou en le portant différemment. Le plus important est que chacun y trouve son compte. Si je me trouve belle, c’est ça l’important !

Ses bonnes adresses