/news/consumer
Navigation

Les boissons sucrées à forte teneur en alcool pourront être vendues à la SAQ

Les boissons sucrées à forte teneur en alcool pourront être vendues à la SAQ
Photo d'archives, Matthieu Charest

Coup d'oeil sur cet article

Les boissons sucrées à forte teneur en alcool ne seront plus vendues dans les dépanneurs et les marchés d’alimentation, mais pourront l'être à la Société des alcools du Québec (SAQ).

C'est ce qu'a confirmé le premier ministre Philippe Couillard en point de presse mardi matin, alors que le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux fera une annonce plus élaborée en ce sens, mardi après-midi.

«On ne veut plus voir d’autres tragédies comme celle de cette jeune fille (Athena Gervais). On parle d’un produit qui peut avoir des conséquences sur la santé des jeunes», a indiqué Philippe Couillard.

Il a souligné vouloir limiter l’accès à ces boissons sucrées à forte teneur en alcool.

Québec prévoit modifier le règlement entourant la vente de ces produits alcoolisés dans le cadre du projet de loi sur la modification de la Régie des alcools du Québec.

Des discussions avaient déjà eu lieu afin de mieux encadrer ce type de boisson à base de fermentation de malt. Le taux d’alcool des boissons vendues en dépanneur et épicerie doit être de 12% au maximum.

Les boissons FCKDUP et Four Loko en contiennent 11,9%, soit pratiquement le maximum permis.

Le goût sucré et l’impossibilité de refermer la cannette incitent les jeunes consommateurs à boire plus vite, selon plusieurs experts.

Le Four Loko a notamment été surnommé «blackout in a can».

Il y a trois mois, la boisson Four Loko a été retirée des tablettes parce qu’elle contenait de l’alcool éthylique plutôt que de l’alcool issu de la fermentation du malt, contrevenant à la loi sur la Régie des alcools.

Sa vente est suspendue «pour une période indéterminée».

Mort d'Athena Gervais

Le 1er mars dernier, Athena Gervais, 14 ans, a perdu la vie après avoir consommé plusieurs boissons alcoolisées de marque FCKDUP à Laval. D’après les résultats de son autopsie, une perte d’équilibre l’aurait fait tomber dans un cours d’eau.

Après sa mort tragique, le groupe Geloso, fabricant de FCKDUP, a retiré sa boisson des tablettes.

Son président Aldo Geloso a demandé à Québec d’interdire ce type de boisson et a proposé plusieurs mesures pour mieux encadrer la consommation d’alcool chez les jeunes adultes, dont le «cartage systématique», lors de l’achat.

La mort de la jeune Athena Gervais pourrait avoir pressé Québec d’agir.