/news/currentevents
Navigation

Double tragédie pour des touristes à Québec

Le corps repêché mardi dans le fleuve Saint-Laurent est bel et bien celui de Fabienne Somon, 53 ans, originaire de France.
Photo courtoisie Le corps repêché mardi dans le fleuve Saint-Laurent est bel et bien celui de Fabienne Somon, 53 ans, originaire de France.

Coup d'oeil sur cet article

Québec a été le théâtre d’une double tragédie qui afflige une famille française, alors que le corps repêché mardi en fin de journée dans le fleuve Saint-Laurent a été identifié comme étant celui de Fabienne Somon, 53 ans. Il s’agit de la mère de la touriste qui a perdu la vie dans un accident de motoneige la semaine dernière, à Lac-Beauport.

Il n’y a pas de mot pour expliquer la douleur que peuvent ressentir les familles Rigaut et Somon, selon un proche, joint par Le Journal. Jeudi dernier, Marion Rigaut, 25 ans, a péri dans le sentier 369, près de la Pourvoirie du Lac-Beauport. Elle était assise à l’arrière d’une motoneige conduite par son copain Benoit Marien, du même âge, lorsqu’ils ont violemment percuté un arbre. On ne craint pas pour la vie du jeune homme.

Moins d’une semaine plus tard, la mère de la jeune femme, Fabienne Somon, 53 ans, a été retrouvée sans vie dans le secteur de la plage Saint-Laurent, près de Cap-Rouge. La nouvelle a été confirmée tôt mercredi matin par le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). Mme Somon manquait à l’appel depuis 8 h mardi matin et les policiers avaient des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité.

« Elle avait toujours le sourire »

<b>Marion Rigaut est décédée la semaine dernière, à Lac-Beauport, quand la motoneige conduite par son copain Benoît Marien a percuté un arbre.</b>
Photo courtoisie
Marion Rigaut est décédée la semaine dernière, à Lac-Beauport, quand la motoneige conduite par son copain Benoît Marien a percuté un arbre.

Selon l’ami de la famille qui a préféré garder l’anonymat, Mme Somon était à Québec avec son fils de 23 ans, à la suite des tristes événements. « Mon ami a toujours été fier qu’elle [Marion Rigaut] soit sa sœur. Marion était quelqu’un qui aimait tout le monde, elle avait toujours le sourire et devait débuter bientôt sa carrière de médecin. Fabienne était pareille. Elle a toujours tout donné pour ses enfants », raconte-t-il, en ajoutant que la mère vivait des épisodes dépressifs.

En couple depuis plusieurs années, Marion Rigaut et Benoit Marien devaient d’ailleurs se marier l’an prochain, précise-t-il.

- Avec la collaboration de Catherine Bouchard