/news/health
Navigation

Les moins de 35 ans plus susceptibles d’avoir une alimentation sans viande

Les moins de 35 ans plus susceptibles d’avoir une alimentation sans viande

Coup d'oeil sur cet article

HALIFAX – Selon une récente étude menée par l'Université Dalhousie, à Halifax, 7,1 % des Canadiens seraient végétariens et 2,3 % auraient adopté un mode de vie végétalien.

«La moitié des répondants qui se sont décrits comme étant végétariens et végétaliens sont âgés de moins de 35 ans», a rapporté mardi, à l'antenne de Global News, Sylvain Charlebois, professeur et spécialiste en politique alimentaire de l'Université Dalhousie.

«Un chiffre qui pourrait continuer d’augmenter au cours de la prochaine décennie», a-t-il ajouté.

Le sondage, mené auprès de 1049 Canadiens du 6 au 9 mars, révèle également que les répondants de la Colombie-Britannique et de l’Ontario ont été les plus nombreux à se déclarer végétariens (plus de 8 %) ou végétaliens, comparativement à ceux du Québec, des Prairies ou de la région de l’Atlantique.

Par ailleurs, les femmes interrogées étaient 0,6 fois plus enclines au végétarisme ou au végétalisme que les hommes.

Autre résultat, les Canadiens ayant un diplôme universitaire et gagnant annuellement plus de 80 000 $ seraient plus susceptibles d’adopter ce mode d’alimentation que les autres consommateurs.

Le sondage révèle que 8,1 % des répondants qui se disent végétariens et 2,7 % de ceux qui se disent végétaliens gagnent moins de 40 000 $ par an, contre 11,8 % et 2 % parmi ceux qui gagnent plus de 150 000 $.