/investigations/taxes
Navigation

Un 5e budget Leitao pour faire oublier l’austérité: 1 milliard $ pour gâter les familles

Malgré les recettes fiscales spectaculaires de 2017-2018, aucun surplus ne sera dégagé

discours budget
Photo d'archives, Simon Clark Le ministre des Finances Carlos Leitao photographié le 28 mars 2017, alors qu’il recevait les félicitations de Philippe Couillard à la suite du dépôt du budget 2017-2018 à l’Assemblée nationale.

Coup d'oeil sur cet article

Le dernier budget du gouvernement Couillard avant l’élection du 1er octobre sera déposé le 27 mars et visera à faire oublier la rigueur budgétaire des premières années, a appris notre Bureau d’enquête.

Il contiendra notamment des dépenses d’un milliard en soutien aux familles et une augmentation du budget de la santé de 4,5 %. Cela portera les dépenses en santé à plus de 38 milliards de dollars.

Aucun surplus

Ces dépenses supplémentaires n’empêcheront pas le gouvernement d’atteindre l’équilibre budgétaire. Mais malgré les recettes fiscales spectaculaires de 2017-2018, aucun surplus ne sera dégagé. Tout ce qui est possible d’être dépensé le sera.

Même une partie de la « réserve de stabilisation », coussin amassé depuis 2016 pour parer aux imprévus et évalué actuellement à 4,7 milliards, sera utilisée pour bonifier les services. La réserve était d’ailleurs considérée trop importante par des critiques des oppositions ainsi que des économistes.

Temps de qualité

Le discours sur le budget du ministre des Finances Carlos Leitao reprendra des thèmes devenus récurrents dans les discours de Philippe Couillard depuis le remaniement du 11 octobre 2017.

On parlera de « redonner du temps de qualité » aux personnes et aux familles, de « simplifier la vie » à celles-ci. Le milliard consacré au soutien aux familles comportera de nouvelles mesures pour soutenir les proches aidants, a-t-on appris.

Mobilité

Afin d’« améliorer la vie des familles », Québec insistera sur la mobilité. Pour ce faire, différents projets routiers seront appuyés, comme le prolongement de l’autoroute 19 à Laval, en faveur duquel le premier ministre s’est déjà prononcé.

Autre prolongement, celui de la ligne bleue du métro de Montréal fera de nouveau l’objet d’une annonce. Déjà présent dans le budget de l’an dernier, aucune somme précise n’y était toutefois rattachée en raison d’un différend entre Québec et Ottawa. Ils n’ont ni l’un ni l’autre encore précisé à combien s’élèverait leur investissement.

Le budget Leitao réservera aussi quelques mots en appui au projet de transport structurant de Québec, pour l’instant indéterminé, que le maire Régis Labeaume doit présenter incessamment.

PME

Le 27 mars, aucune baisse d’impôt supplémentaire ne sera annoncée pour les particuliers. Ceux-ci ont eu leur cadeau à la mise à jour économique du 21 novembre.

Contrairement à cet automne, les petites et moyennes entreprises auront cette fois droit à des mesures fiscales afin d’atténuer l’effet de différentes hausses de dépenses, telles celle du salaire minimum, qui passera à 12 $ le 1er mai, et l’augmentation de la cotisation à la Régie des rentes du Québec.

Enfin, Québec réitérera sa volonté de percevoir, au nom de l’équité fiscale, les taxes sur les ventes en ligne des géants de l’économie numérique, tels Netflix, Amazon.