/news
Navigation

La soucoupe volante de Raël pourrait être à vous!

Le «véhicule interstellaire» du gourou des raëliens en vente sur Kijiji.

Le «véhicule interstellaire» du gourou des raëliens est en vente sur Kijiji.
Photo courtoisie, Kijiji Le «véhicule interstellaire» du gourou des raëliens est en vente sur Kijiji.

Coup d'oeil sur cet article

Avis aux amateurs d’ufologie ou aux nostalgiques du passage des raëliens au Québec, la soucoupe volante de Raël pourrait être à vous! L’engin volant et d’autres objets reliés à la secte ont été mis en vente sur Kijiji par les propriétaires d’un camping installé sur l’ancien site d’UFOland, fermé par le mouvement en 2003.

C'est l'émission Infoman qui a fait état en premier de cette annonce plutôt particulière.

Les propriétaires du Camping Havana Resort, situé à Maricourt, en Estrie, ont hérité des artéfacts raëliens en rachetant l’endroit il y a quelques années. Ils ont publié récemment une annonce sur le site de petites annonces Kijiji pour vendre le fameux «Lot UFO Raël». 

«On pensait la mettre sur Ebay au départ, mais on avait des problèmes avec le compte, donc on a choisi de la mettre sur Kijiji en attendant. Sauf que là, on reçoit beaucoup de messages», explique la propriétaire du camping – et, par le fait même, de la soucoupe volante –, Véronique Alarie.
 
Même si l’engin n’est pas en état d’explorer le cosmos, certains acheteurs potentiels semblent avoir des projets pour l’ancien bolide de Raël. «On s’entend qu’elle n’est pas en état de marche, mais quelqu’un nous a demandé s’il pouvait la mettre sur les routes s’il ajoutait des roues dessus», s’esclaffe Mme Alarie, précisant que la soucoupe volante fait environ 25 pieds de large.
 
Le parfait kit raëlien
 
Les acheteurs intéressés par le lot pourront se procurer:


- Une «soucoupe volante» contenant des affiches explicatives de «l’histoire de Raël»

Le «véhicule interstellaire» du gourou des raëliens est en vente sur Kijiji.
Photo courtoisie, Kijiji

- Une chaîne d’ADN UFO rotative

- Une maquette originale de l’Ambassade UFO présentée au premier ministre du Canada

Le «véhicule interstellaire» du gourou des raëliens est en vente sur Kijiji.
Photo courtoisie, Kijiji

- Un lot de 69 cadres

- Des feuillets de croyances raëliennes

Le «véhicule interstellaire» du gourou des raëliens est en vente sur Kijiji.
Photo courtoisie, Kijiji

Les propriétaires ne savent pour l’instant quel prix demander pour les articles uniques qu’ils possèdent, puisqu’il est apparemment difficile d’estimer la valeur d’une soucoupe volante. En fait, les responsables du Camping Havana Resort disent attendre les offres d’acheteurs potentiels et précisent que la moitié du montant de la vente sera versée à un organisme communautaire de la région.
 
«Ce n’est pas tant une question de valeur, pour la soucoupe, que de coûts pour la sortir d’ici. Parce que si l’acheteur veut la sortir d’ici intacte, sans la couper pour la reconstruire ensuite, il faut enlever un mur au complet sur le bâtiment», souligne Mme Alarie.
 
Actuellement engagés dans des travaux de rénovation pour transformer l’ancien bâtiment d’UFOland en condo et en accueil pour leur camping, les propriétaires du Havana Resort souhaitent voir le dossier bouger rapidement. «Comme on est actuellement dans les rénos, c’est maintenant ou jamais. [...] Ça ne cadrait pas du tout dans le thème qu’on veut donner à notre établissement, donc on a choisi de se départir de tout», indique Véronique Alarie.
 
Les raëliens
 
Le Camping Havana Resort est situé sur l’ancien site d’UFOland, une sorte de centre d’interprétation des ovnis ouvert par les raëliens en 1995. L’endroit se voulait également la «piste d’atterrissage» des extraterrestres souhaitant rejoindre la Terre, indiquait le gourou bien connu du mouvement, Claude Vorilhon, alias Raël. 

Le mouvement raëlien a été fondé en 1974 sur la certitude que l’humain avait été fabriqué par les Élohim, des extraterrestres qui tenteraient de reprendre contact avec nous. Ils ont quitté le Québec aux alentours de 2005, notamment après une enquête choc de la journaliste du Journal Brigitte McCann, qui avait infiltré la secte.