/news/health
Navigation

Entente de principe entre Québec et les médecins résidents

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Une entente de principe a été conclue entre Québec et la Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ), a annoncé le ministre de la Santé, vendredi.

Dans un communiqué, son cabinet a souligné que «l'entente de principe reconnaît l'apport des médecins résidents au sein du réseau de la santé». «Elle respecte le cadre budgétaire du gouvernement et s'avère cohérente avec l'ensemble des ententes conclues avec les autres employés de l'État et les professionnels de la santé.»

Au cours des derniers mois, la Fédération des médecins résidents avait fait plusieurs sorties publiques, dénonçant les conditions de travail notamment au chapitre des heures de travail.

Les médecins résidents travaillent en moyenne 72 heures par semaine, de jour, de soir, de nuit et les fins de semaine, avait souligné la Fédération dans un communiqué plus tôt en mars. «Non seulement le ministre ne semble-t-il pas reconnaître notre travail a ajouté le docteur Lemieux, mais en plus il demande qu'on en fasse davantage, alors que 55 % de nos membres présentent déjà des symptômes d'épuisement professionnel!» avait déclaré le président de la Fédération, le Dr Christopher Lemieux.

Au début février, la Fédération annonçait que les quatre associations de médecins résidents du Québec venaient d’adopter, «dans des proportions allant de 96 % à 99 %, une résolution visant à mettre en place des moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève générale». Différents moyens de pression avaient suivi, notamment une journée sans enseignement au cours de laquelle les quelque 3600 médecins résidents du Québec n’avaient pas fait d'enseignement aux étudiants en médecine et aux autres professionnels de la santé dans leurs milieux.

Le contenu de l’entente de principe annoncée par le ministre Barrette sera présenté prochainement aux membres de la FMRQ. Leur convention collective précédente est échue depuis le 31 mars 2015.