/travel/outdoors
Navigation

Assister au réveil du printemps

Au parc de la rivière Doncaster
Photo courtoisie Alain Demers Au parc de la rivière Doncaster

Coup d'oeil sur cet article

L’hiver a été long. Même si on fait du ski, de la raquette ou du vélo sur neige battue, on finit par avoir hâte aux journées plus chaudes. Que faire en plein air quand la neige fond, à part aller à la cabane à sucre ? Assister au réveil du printemps. Il y a de ces endroits idéals pour marcher ou admirer les nombreux oiseaux revenus du Sud.

Le parc national du Mont-Saint-Bruno

Au parc national du Mont-Saint-Bruno
Photo courtoisie Alain Demers
Au parc national du Mont-Saint-Bruno

La neige fond vite dans ce parc de la Montérégie. Les sites de pique-nique sont à notre disposition bien avant qu’elle disparaisse en forêt. Les poêles portatifs sont autorisés. Le Sentier seigneurial mène au Vieux-Moulin, à deux kilomètres de marche. Le week-end, il est fort agréable de faire une halte au salon de thé.

Frais d’entrée : 8,50 $ par adulte, gratuit pour les 17 ans et moins. (450 653-7544)

 www.parcsquebec.com


Le Marais de la Rivière aux cerises

Au marais de la rivière aux Cerises
Photo courtoisie LAMRAC
Au marais de la rivière aux Cerises

En 2016, le site a été désigné comme attrait No 1 à Magog, sur TripAdvisor. Agrémenté d’une longue passerelle, le sentier du Pionnier relié à celui des Étangs va du centre-ville au centre d’interprétation, à 2,5 kilomètres de distance. Bottes imperméables requises. Chiens autorisés en laisse.

Accès : contribution volontaire. (819 843-8118)


Baie-du-Febvre

Baie-du-Febvre
Photo courtoisie Rosaire Lemay
Baie-du-Febvre

Dès le début d’avril, des milliers d’oies des neiges font une halte à Baie-du-Febvre à l’est de Sorel-Tracy, dans les champs bordant le lac Saint-Pierre. Il y a cinq points d’observation avec stationnement le long de la route 132, en plus de la route Janelle. Informez-vous de la présence des oies avant de vous rendre.

Ne pas oublier : jumelles et vêtements chauds. Gratuit partout sauf pour l’exposition au centre d’interprétation (2 $). Boutique avec produits du terroir. (819 519-6422 (poste 3))

 www.oies.com


Le parc de la Rivière Doncaster

À Sainte-Adèle dans les Laurentides, la rivière Doncaster se révèle différente à chaque détour, surtout durant la fonte des neiges et des glaces. Des sentiers sur neige battue, dont le No 2, longent les rives, en forêt. Par temps doux, apportez des raquettes au cas où ça calerait. Chiens acceptés si tenus en laisse.

Admission : 7 $ pour randonneur de 15 ans et plus, 3 $ pour les 6 à 14 ans, gratuit pour les 5 ans et moins. (450 229-6686)


Le parc national de Plaisance

Au parc national de Plaisance
Photo courtoisie Parc National de Plaisance-Sépaq
Au parc national de Plaisance

Entre Montréal et Gatineau, via la route 148, le parc bordé par la rivière des Outaouais est facile à explorer par le chemin des Presqu’îles. Vers la mi-avril, des milliers de bernaches du Canada se concentrent dans les baies. Les étangs accueillent une grande variété de canards. On y voit des tortues aussi.

Frais d’entrée : 8,50 $ par adulte, gratuit pour les 17 ans et moins. (819 427-5334) (si le parc n’est pas encore ouvert, laissez un message ou envoyez un courriel)


Le Marais Léon-Provancher

À Neuville, à 30 minutes à l’ouest de Québec, ce territoire protégé de la Société Provancher s’étend entre la route 138 et le Saint-Laurent. Plus de 200 espèces d’oiseaux fréquentent les lieux. Hérons, canards ou foulques pataugent dans le marais aménagé par Canards Illimités. Les berges sont aussi à explorer.

Début avril sur les berges. Fonte de la glace au marais : fin avril. Chiens permis si en laisse. Coût d’entrée : contribution volontaire. (418 554-8636)


Montmagny et la Côte-du-Sud

Montmagny
Photo courtoisie Isabelle Boulet
Montmagny

Si Montmagny s’affiche comme capitale de l’oie blanche, celle nommée aussi oie des neiges se retrouve également en grand nombre sur les battures des îles ainsi que du littoral entre Saint-Vallier et Saint-Jean-Port-Joli. Les bandes quittent les lieux pour se nourrir aussi dans les champs. De la mi-avril à la mi-mai.

Accès libre (sauf sur les terres privées). (418 248-5985 (poste 355))