/finance/news
Navigation

Nouveautés fiscales pour vos impôts 2017

Nouveautés fiscales  pour vos impôts 2017
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Avec le printemps arrivent le beau temps et le moment de préparer vos déclarations de revenus. Comme chaque année, les gouvernements vous réservent de bonnes et moins bonnes nouvelles.

Serez-vous plus riches, le serez-vous moins ? Dans une série de deux articles, voici un aperçu de ce qui vous attend.

Taxi et transport en commun

  • Au Québec : Si vous êtes propriétaire ou associé d’une société de personnes détenant un permis de taxi, assurez-vous de réclamer le crédit d’impôt remboursable pour propriétaire de taxi. Le montant maximum est de 569 $. Un crédit remboursable équivalent est aussi disponible si vous êtes titulaire d’un permis de chauffeur de taxi sans détenir de permis de propriétaire de taxi.
  • Au fédéral : Le 1er juillet 2017, le crédit d’impôt pour les laissez-passer de transport en commun a été aboli. Vous pouvez cependant réclamer vos frais de transport pour la période comprise entre le 1er janvier et le 30 juin 2017.

Donateur

  • Au Québec : Vous pouvez profiter d’un taux de crédit d’impôt bonifié à l’égard de vos dons de charité si votre taux d’imposition est supérieur à 24 %.
  • Au fédéral : Après 2017, vous ne pouvez plus profiter du super crédit pour premier don de bienfaisance permettant d’obtenir un crédit d’impôt additionnel de 25 %.

Épargnant

  • Au fédéral : Vous avez effectué des contributions à votre REER en 2017 et vous constatez que vos revenus ont diminué, retenez que vous n’êtes pas obligé de déduire vos cotisations. Il peut s’avérer opportun de les conserver pour une année où vos revenus seront plus élevés. La même stratégie vaut aussi pour le Québec.
  • Au fédéral : Effectuez-vous régulièrement des contributions à votre CELI ? Pour 2017, la cotisation maximale est de 5500 $. Si vous n’avez jamais effectué de cotisation à votre CELI, vous pourrez utiliser vos droits de cotisation pour y investir jusqu’à 57 500 $ en 2018.

Étudiant

  • Au fédéral : Pour 2017, seul le crédit d’impôt pour frais de scolarité est disponible. Les crédits d’impôt pour études et pour manuels scolaires ont été abolis. Le Québec continue à offrir le crédit d’impôt pour frais de scolarité.

Parent

  • Au fédéral : Pour 2017, le crédit d’impôt non remboursable pour les activités artistiques des enfants a été aboli.
  • Au fédéral : Le même sort a été réservé au crédit d’impôt pour la condition physique des enfants qui a également été aboli.

Aidant naturel

  • Au fédéral : Les crédits d’impôt pour personne à charge ayant une déficience, pour aidants naturels et pour aidants familiaux ont été consolidés en un seul crédit. Le nouveau crédit canadien pour aidants naturels peut représenter un montant de 1032 $ avant abattement, soit 6883 $ x 15 %. Ce crédit peut être bonifié de 323 $ à l’égard d’un conjoint ou d’un enfant ayant une déficience.
  • Au Québec : Le crédit d’impôt remboursable pour un aidant naturel accordé à une personne prenant soin de son conjoint âgé d’au moins 70 ans avec qui il demeure dans leur propre résidence a été augmenté pour ainsi passer de 1000 $ à 1007 $.


► Sylvain Moreau. Associé en fiscalité, Raymond Chabot Grant Thornton.