/finance/news
Navigation

Des crédits qui font économiser de l’impôt

Tax calculation, budget calculation, accounting, paperwork concept. tax concept0
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Dans cette seconde chronique traitant des impôts personnels, je poursuis l’énumération des nouveautés qui toucheront les préparations de vos déclarations de revenus.

Propriétaires

  • Au fédéral : Vous avez acquis une première maison ou un premier condo au cours de l’année ? Assurez-vous de réclamer le crédit d’impôt non remboursable de 750 $ auquel vous avez droit. Contrairement à la taxe, il s’agit d’une vraie façon de vous souhaiter la bienvenue !
  • Au Québec : Si vous faites partie des victimes des inondations survenues au printemps 2017, un nouveau crédit d’impôt remboursable, pouvant atteindre 18 000 $, a été instauré. Il comporte deux volets. Le premier, pouvant atteindre 3000 $, correspond à 30 % des dépenses de nettoyage et de préservation excédant 500 $. Le second, pouvant atteindre 15 000 $, correspond à 30 % des dépenses de réparation payées avant le 1er janvier 2019 pour faire exécuter, par un entrepreneur qualifié, des travaux afin de réparer des dommages attribuables aux inondations.
  • Au Québec : Vous avez finalement fait changer vos fenêtres parce que leur isolation n’était plus à la hauteur. Bonne nouvelle, le programme RénoVert a été prolongé jusqu’au 31 mars 2018. Vous pouvez obtenir un crédit d’impôt remboursable pouvant atteindre 10 000 $ pour les travaux de rénovation écoresponsable effectués à votre résidence ou à votre chalet.
  • Au Québec : Un nouveau crédit d’impôt remboursable pour la mise aux normes d’installations d’assainissement des eaux usées résidentielles est désormais disponible et peut atteindre 5500 $. Si vous avez effectué des dépenses relatives à une installation d’évacuation, de réception ou de traitement des eaux usées, des eaux de cabinet d’aisances ou des eaux ménagères à votre résidence ou à votre chalet, ce crédit est pour vous.
  • Au fédéral : Petit rappel afin de vous éviter des embêtements. Si vous avez disposé de votre résidence au cours de l’année 2017, vous devez fournir diverses informations à l’Agence de revenu du Canada. À défaut de le faire, vous ne pourrez bénéficier de l’exemption pour résidence principale de sorte que le profit réalisé (appelé gain en capital) sera imposable. Fini les ventes de résidence sans en aviser le fisc !

Aînés et retraités

  • Au Québec : Si vous êtes un aîné toujours sur le marché du travail et que votre salaire excède 5000 $, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt non remboursable pour travailleur d’expérience. Puisque l’âge d’admissibilité a été réduit, vous pouvez obtenir un crédit pouvant atteindre 600 $ si vous avez 63 ans, 900 $ si vous avez 64 ans et 1200 $ si vous avez 65 ans ou plus.

Soins de santé

  • Au Québec : Après quelques années de réduction, la contribution santé a finalement été abolie, peu importe votre niveau de revenu.
  • Au Québec : La cotisation maximale au régime public d’assurance médicaments du Québec, que vous devez payer au moment de produire vos impôts 2017, a été augmentée de 660 $ à 667 $.

Conseils

► Une meilleure connaissance des déductions et crédits d’impôt disponibles vous permettra de maximiser votre remboursement d’impôt.

► Sachez que les autorités fiscales ne vous accorderont pas les déductions ni les crédits auxquels vous avez droit si vous omettez de les réclamer. Elles n’ont aucune obligation de le faire.

► Consultez le Planiguide fiscal 2017-2018 à www.planiguide.ca, un outil fiscal de Raymond Chabot Grant Thornton qui vous aidera à planifier vos impôts.


► Sylvain Moreau, Associé en fiscalité, Raymond Chabot Grant Thornton