/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de...Lysanne Richard

JM 0330 COUP DE COEUR Lysanne Richard
Photo courtoisie Lysanne Richard

Coup d'oeil sur cet article

Rien n’arrête la plongeuse québécoise de haut vol Lysanne Richard. C’est à l’âge de 32 ans, après un troisième enfant, qu’elle commence sa carrière d’athlète. La championne de la Coupe du monde du plongeon haut vol en 2016 a été aussi artiste de cirque au Cirque du Soleil et a parcouru le monde. Mais c’est tout de même à Montréal qu’elle s’installe pour de bon et devient une des ambassadrices des Jeux de Montréal, cette année. Résidante du quartier Rosemont, elle nous fait découvrir ses adresses coups de cœur de ce coin de la ville.

Le restaurant préféré ?

Copper Branch
Photo tirée d'Instagram
Copper Branch

J’aime bien Copper Branch. Je suis végétarienne et j’adore cette chaîne canadienne. On y fait de la nourriture végétalienne à la base, donc sans aucun produit animal. J’adore leurs bols énergisants qui ne sont pas seulement des bols de salades et qui sont vraiment délicieux. Il y en a pour tous les goûts et pour tout le monde ! Je sais que les enfants raffolent des ailes de poulet végétariennes. De plus, Copper Branch s’implique socialement et il y a une mission écologique.

L’endroit où prendre un café ?

Café L’Étincelle
Photo tirée de facebook
Café L’Étincelle

J’adore le café. D’ailleurs, je suis ambassadrice de la maison de microtorréfaction Café Barista, qui s’inspire des espressos italiens. Enfin, sur le coin de Beaubien, il y a le Café L’Étincelle et, justement, on y retrouve des produits de Café Barista. C’est super sympathique. Le propriétaire du Café L’Étincelle est un ancien athlète olympique et encourage beaucoup les athlètes. Le café est vraiment bon !

L’activité préférée ?

Studio Locomotion
Photo tirée d'Instagram
Studio Locomotion

Je m’entraîne à plusieurs endroits comme le Studio Locomotion et mes cours préférés sont les séances Essentrics. J’aime le yoga et je complète avec du spinning pour travailler mon cardio. Mon sport est plutôt acrobatique. Pour le plongeon de haut vol, je m’entraîne au Complexe sportif Claude-Robillard et au Stade olympique. D’ailleurs, au stade, on y a installé une plateforme au-dessus du bassin olympique. C’est très, très restreint comme endroit et très haut, mais c’est parfait pour mon type d’entraînement.

Une adresse secrète à découvrir ?

Le Hublot
Photo courtoisie
Le Hublot

Un autre café : le Hublot. C’est un autre café situé dans Rosemont et qui expose des œuvres d’art. On y expose aussi des photographies d’une de mes compétitions. Il y a aussi faire de la décalade. Vous connaissez ? Dans le fond, c’est le contraire d’une escalade, avec le même système de harnais. On est en descente au lieu d’être en montée. On peut le pratiquer à la Tour Le Pourvoyeur qui est une vieille tour dans le Vieux-Montréal. On monte sur le toit et on descend face au sol. Ça donne une bonne dose d’adrénaline et du dépassement de soi. Sinon, troisième adresse secrète : le Fournil Ancestral, qui est un boulanger. Le personnel est hyper sympathique et on y trouve une bonne variété de pains. C’est un bel endroit.

L’événement culturel le plus couru ?

Les Jeux de Montréal qui ont lieu présentement jusqu’au 8 avril. Ce sont des compétitions qui s’adressent aux jeunes Montréalais âgés de 6 à 12 ans. C’est la première fois que je suis ambassadrice, mais mon garçon avait participé l’an dernier aux compétitions. On est allés en famille et je me souviens d’avoir été impressionnée par les diverses activités familiales, les différentes compétitions entre arrondissements et la détermination des jeunes qu’on peut voir se rendre en finale. C’est beau de les voir aller, car ils ont accès à de vraies installations. Le but est de s’amuser et de se dépasser dans le plaisir.